Emprunter après un certain âge : pourquoi est-ce difficile ?

Normalement, il n’existe aucune limite d’âge légalement fixée pour emprunter. Mais il est vrai qu’à partir d’un certain âge, cela devient plus difficile. Cela joue sur les conditions d’emprunt et sur la durée de celui-ci. Pourquoi est-ce difficile de faire un emprunt après un certain âge ? Comment emprunter après 50 ans ?

Mutuelle Senior Assurance
© istock

Emprunter à la retraite

En 2016, c'était plus de 17 millions de personnes qui bénéficiaient d'une pension de retraite (pensions de réversion incluse). Et d'ici 2030, ce sont plus de 20 millions de personnes qui auront plus de 60 ans, à cause, notamment d'une vieillissement démographique avéré et d'une espérance de vie rallongée grâce à une meilleure hygiène de vie, diverses évolutions techniques et technologiques pour détecter les maladies ainsi que de nombreuses campagnes de prévention des risques, au travail, etc.

La retraite moyenne s'élève à environ 1294 euros/mois avec un écart entre les hommes et les femmes. La baisse des revenus au moment de la retraite se situe, en moyenne, entre 15 et 40%.

Cependant, un retraité, même avec une baisse de revenus, reste un consommateur comme un autre. De plus, ce sont souvent les retraités qui consomment le plus (voyages, travaux, aides intergénérationnelles). Aujourd'hui, cela porte un nom : la silver économie (soit l'économie des seniors). Cela comprend tous les prestataires de services et de produits à destination des personnes âgées dans les domaines des transports, de la santé, de l'habitat ou de la sécurité.

Des conditions d'emprunt mises en place juste pour les seniors

Lorsque l'on prend un emprunt, il est ensuite nécessaire de rembourser le capital qui a été versé ainsi que les intérêts. Il existe le crédit amortissable (le capital et les intérêts sont remboursés en même temps) et le crédit « in fine » (les intérêts sont remboursés dans un premier temps puis le capital, en une seule fois, au terme de l'opération). Cela fonctionne de la même façon pour tous les emprunteurs, peu importe l'âge. Cependant, avec l'âge, la situation peut se compliquer. Déjà, la baisse des revenus peut être un problème et de fait, il est plus difficile de rembourser ses mensualités de crédit.

Les banques se montrent moins enclines à prêter de l'argent à des seniors car elles voient cela comme un plus gros risque de ne pas pouvoir être remboursées de la totalité des sommes avancées. C'est l'une des raisons pour lesquelles les banques hésitent à prêter de l'argent à des personnes de plus de 70 ans, présentant parfois, en plus, des antécédents médicaux. En raison de ce risque plus accru, les banques mettent souvent en place des taux d'intérêts plus élevés pour les seniors qui souhaitent faire un emprunt.

Les assurances, obligatoires ou non, en lien avec les crédits, sont généralement plus onéreuses pour un senior qui veut faire un emprunt. C'est notamment le cas de l'assurance décès-invalidité ou de l'assurance emprunteur. Avant 65 ans, ce type d'assurance peut être négocié auprès d'organismes spécialisés notamment, de manière à obtenir les meilleurs tarifs possibles. Pour un senior, la personne souhaitant contracter un emprunt peut se voir proposer des contrats individuels plus chers, comportant des clauses différentes par rapport à une personne de moins de 60 ans.

Obtenir Pret Immobilier Senior
© istock

Comment emprunter après 50 ans facilement ?

Il existe néanmoins des solutions permettant d'emprunter, même après 60 ans. A l'approche de la retraite, l'accès au crédit peut se compliquer. Si les banques ne disposent pas d'un barème spécifique pouvant freiner les prêts des retraités, la retraite peut voir évoluer ses revenus et donc modifier les capacités de remboursement. Il est tout de même possible de réaliser ses nouveaux projets, dans l'immobilier notamment, simplement en appliquant quelques bonnes pratiques et en suivant quelques conseils.

Il faut tout d'abord tenter de rassurer le banquier. Vous pouvez faire une estimation, avec un courtier par exemple, de vos revenus et des éventuelles charges que vous pourriez avoir à payer après la retraite. Ainsi, le banquier aura une véritable visibilité sur votre capacité de remboursement et son évolution et aussi sur votre reste à vivre.

Il convient également de mettre en avant la gestion de vos comptes et votre éventuel apport (toujours bienvenu lors d'un achat immobilier). Si vos comptes sont bien tenus, si vous avez souscrit à une épargne complémentaire,  alors votre dossier de financement en sortira plus solide. Rassurez-vous, même sans apport, il est possible de demander un prêt immobilier. Il faudra néanmoins le justifier (est-ce à cause d'une séparation ? D'un accident de la vie que vous devez faire un nouveau prêt ?).

Vous avez des atouts et il faut les mettre en valeur. Cela commence par votre patrimoine. En effet, c'est une véritable force pour les seniors emprunteurs. Si vous aviez déjà contracté un crédit auparavant et étiez régulier dans les remboursements d'échéances dudit crédit, c'est également un point positif pour vous auprès de votre banque.

Vous pouvez aussi adapter la durée du prêt à vos différents projets de vie en maximisant les remboursements pendant votre période d'activité. Puisque c'est la baisse de revenus que peut entraîner la retraite qui fait hésiter les banques, vous pouvez jouer sur le fonctionnement du crédit ! Comment ? En optant pour un prêt à palier, par exemple. Grâce à ce type de crédit, les mensualités à rembourser sont plus élevées lorsque vous êtes en activité puis elles baissent une fois que vous êtes à la retraite.

Vous avez également la possibilité de comparer les différentes offres d'assurance emprunteur, en vous basant sur les prix et les diverses garanties proposées. Une fois passé 50 ans, les coûts de l'assurance peuvent être majorés en raison des risques de santé qui surviennent parfois à cet âge-là. Ce point peut poser quelques difficultés (par exemple, le taux d'usure peut être dépassé). N'hésitez pas alors à faire jouer la concurrence. Il est possible de recourir à un contrat individuel proposé dans le cadre de la délégation d'assurance. Les assurances spécifiques, bien souvent nommées les « contrats seniors » proposent une couverture jusqu'à 85 voire 90 ans. L'un des atouts de ce fonctionnement est que le tarif sera plutôt compétitif.

Connaissez-vous la convention AERAS (S'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) ? Cette convention permet de faciliter l'accès à l'emprunt et à une assurance des personnes présentant ou ayant présenté un problème de santé grave ou encore des personnes âgées. Cette convention renforce la confidentialité des informations médicales concernant la personne. Un droit à l'oubli est même proposé. Renseignez-vous au préalable.

Un commentaire à Emprunter après un certain âge : pourquoi est-ce difficile ?

  • bonjour
    j’ai 73 ans je suis propriétaire d’un petit haras que j’ai mis en vente et je voudrai acheter une maison
    seulement ma banque me propose un prèt relais ce n’est pas valable comment faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires