Quel est le meilleur placement pour un senior ?

Concernant l’épargne, il existe une multitude de produits différents comme des livrets bancaires, des produits d’épargne, des livrets bancaires ou encore des titres pour l’immobilier. Mais avec tout ce qui est à votre disposition, comment faire le bon choix ? Selon vos besoins et vos objectifs matrimoniaux, découvrez quel est le meilleur placement pour un senior.

Calcul Donation Fiscalité
© istock

Les meilleurs investissements qui rapportent

Le Plan d'épargne en actions (PEA)

Un PEA est une enveloppe fiscale dont le plafond atteint les 150 000 euros. C'est un placement idéal pour les retraités s'il est ouvert au moins 8 ans avant la retraite. Ainsi, les investissements réalisés ont eu tout le temps de fructifier. De plus, tous les gains perçus sont exonérés d'impôts (attention, cela ne concerne pas les prélèvements sociaux). Si vous faites un retrait sur un PEA de plus de 8 ans, celui-ci n'est pas clôturé. Vous pouvez aussi continuer d'y mettre de l'argent. Si vous avez fait un retrait entre 5 et 8 ans, en revanche, le PEA est automatiquement fermé.

Le viager

Vendre en viager (le senior vend sa maison en contrepartie d'une rente viagère tout en continuant, ou non, de vivre dans sa maison) permet de bien préparer sa retraite. Cela aide le senior à rester chez lui, à avoir des rentrées d'argent régulières qui améliorent son train de vie, et ce système peut faire bénéficier les enfants du retraité de tout ou d'une partie du bouquet, via une donation, bien entendu.

Senior Calendrier Cnracl
© istock

Alimenter ses contrats d'assurance vie

Tout versement réalisé sur un contrat d'assurance-vie après 70 ans a un véritable intérêt. Avant 70 ans, tout versement à une assurance-vie permet un capital de 152 500 à transmettre, en toute franchise d'impôts. C'est valable peu importe le lien de parenté entre la personne décédée et le bénéficiaire.

Après 70 ans, la taxation se calcule sur les sommes versées après un abattement pour tous les bénéficiaires de 30 500 euros. Pour conserver un maximum de sécurité, il est conseillé d'inclure une partie de l'assurance en unité de compte dans un contrat multi-support.

Investir dans la pierre

C'est un mode de placement qui garantit l'achat d'un bien immobilier et permet de toucher des revenus réguliers. L'immobilier est une excellente façon de préparer correctement sa succession. Ce n'est pas toujours simple d'investir dans l'immobilier, alors il est possible de tabler sur une SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier). Cela comporte de nombreux avantages : tous les budgets peuvent investir, les risques sont limités et c'est un investissement facile à gérer.

Investir dans la location meublée en résidence de services

Cela permet d'avoir un revenu complémentaire et sans devoir gérer les locataires. C'est simple : vous devenez propriétaire d'un bien (résidence étudiante, médicalisée pour senior, etc.) puis vous déléguez sa gestion à un professionnel. Il se chargera de l'entretien et de la location et vous devrez vous occuper de la comptabilité et de déclarer les revenus.

Les placements à éviter si vous êtes senior

Les placements défiscalisés

Il est possible que les épargnants se laissent attirer par des offres concernant les impenses. Ils se lancent alors sans savoir que plus le taux est élevé, plus le risque augmente. Certaines institutions proposent des placements non fiscalisés mais soumis aux prélèvements sociaux. Il y a des exceptions comme le Livret A, le Livret jeune ou encore le livret de développement durable et solidaire

Senior Retraite 60 Ans
© istock

La bourse

Toutes les opérations boursières comportent des risques, de même que n'importe quel placement. Boursicoter peut vous faire perdre des sommes d'argent importantes. Et plus vous investissez d'argent, plus vous prenez de risques. Aucune opération n'est sûre à 100%. Investir dans la bourse peut présenter plusieurs risques, comme :

  • les risques liés au marché boursier. Votre rendement peut dépendre des nombreuses fluctuations des cours de la bourse. Vous avez autant de chance de gagner que de perdre.
  • Le risque de liquidité : conclure une entente sur la vente effectuée peut être assez compliqué. Vous pouvez revendre vos titres, faute de liquidité et d'acheteurs.
  • Le risque de crédit : parfois, vous n'avez pas les fonds nécessaires pour rembourser votre prêt. Mais à l'inverse d'un crédit ordinaire, vous pouvez trouver des compromis notamment avec l'organisme de recouvrement.
  • Le risque de change : puisque le taux des devises peut varier, le produit peut être fortement touché par cette évolution.
  • L'effet de levier : il sert à amplifier la fluctuation des sous-jacents.

Le PEL (Plan Épargne Logement)

Souscrire à un PEL est un placement plus que risqué pour un senior. En effet, il convient de disposer d'une importante somme d'argent pour effectuer cette procédure. Un PEL rapporte beaucoup mais cela peut aussi provoquer quelques pertes importantes. Le montant d'un PEL ne peut pas dépasser les 61 200 euros. Plus vous mettez d'argent sur un PEL et plus le pourcentage de rendement sera élevé. Le taux est décidé dès la souscription du PEL. Un PEL se constitue d'une prime de l’État et des intérêts.

Si un PEL est plus risqué pour un senior, c'est parce qu'il faut au moins 4 ans pour l'effectuer. Si vous devez faire un retrait sur ce compte avant cette date, alors le plan est clôturé de manière automatique. L'argent sera bloqué sur le compte durant tout le crédit. Le taux d'intérêt varie également selon la somme d'argent que vous avez épargné. Il est toujours aux alentours de 2,5%, bien qu'il soit revalorisé tous les ans.

JDS
160

A lire aussi :

Aucun commentaire à Quel est le meilleur placement pour un senior ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires