Calinothérapie : les bienfaits des câlins pour les seniors

La calinothérapie est une pratique d’un nouveau genre remettant en avant le contact physique, essentiel au bonheur. Le câlin est l’un des meilleurs moyens de montrer son affection chez l’être humain et dans un monde de plus en plus virtuel, cela a une importance considérable. Zoom sur la calinothérapie et ses bienfaits, notamment chez les seniors, les plus touchés par l’isolement et la solitude.

vieil homme embrassé par dame
© istock

La calinothérapie, kézako ?

La calinothérapie est la thérapie par le câlin. Oui mais encore ? Il s'agit surtout de mettre en avant les bénéfices d'un contact physique enveloppant. Selon la définition, la calinothérapie est une « thérapie de confort, passant par des contacts physiques doux et lents ». De nombreux psychologues prônent aujourd'hui les bienfaits de la calinothérapie. Cette méthode aide à être dans le partage, dans l'échange, sans qu'il y ait une quelconque ambiguïté sexuelle entre les participants. Aujourd'hui, des Ateliers Câlins sont organisés un peu partout en France et dans certains pays, des « bars à câlins » ont ouvert. Mais pourquoi une telle envie de se faire des câlins ?

Pourquoi les câlins font du bien ?

Lorsque l'on était petit, on se sentait en sécurité dans les bras de sa mère, de son père, lorsque nos parents nous faisaient des câlins. La calinothérapie s'appuie sur ce sentiment, cette volonté de se sentir en sécurité. La tendresse fait du bien car elle renvoie à des images de douceur, de chaleur et de confort. La calinothérapie propose de revivre cela, et de réparer les manques tout en travaillant sur certains traumatismes. La calinothérapie permet de lutter contre les sentiments négatifs et, plus largement, contre certaines pathologies qui peuvent toucher les seniors.

Le toucher, un sens essentiel

Le toucher est l'un des sens les plus importants. Ce n'est pas pour rien que les parents d'un nouveau-né pratiquent le peau à peau avec leur bébé. Dans une étude publiée dans Pediatrics, une revue spécialisée, il a été démontré que des enfants prématurés ayant bénéficié du peau-à-peau (ou méthode kangourou) ont plus de chance d'atteindre leur 20ème anniversaire que ceux n'ayant bénéficié que de soins standards. A l'âge adulte, ces enfants sont moins agressifs, stressés que leurs camarades. De plus, leur cerveau est mieux développé car leur volume cérébral plus important.

Vue latérale du couple Senior ecoutant de la musique tete contre tete
© istock

Les câlins permettent aussi de communiquer sans parole. Il faut savoir que près de 70% de la communication entre les personnes est non verbale. Un câlin, une simple étreinte, permet de s'exprimer auprès d'un autre être humain ou d'un animal et de lui faire ressentir son amour ou son affection.

Chez les enfants, les câlins stimulent l'estime de soi et le contact tactile est très important, chez les nourrissons notamment. Il est important que les seniors se rappellent de ces sensations pour regonfler leur estime de soi, qui peut parfois diminuer avec l'âge, le passage à la retraite ou l'impression de ne plus être utile car les enfants ont quitté la maison, par exemple.

Les câlins peuvent aider à lutter contre les traumatismes et à réduire le stress, l'un des fléaux de ces dernières années. Les câlins permettent de lutter contre la maladie car l'affection permet de réduire le stress, à l'origine de pas mal de pathologies chez les seniors. Les effets de la calinothérapie et des câlins ont été observés par des chercheurs de l’École de Médecine de l'Université de Miami et ils en ont conclu que le contact avait des effets importants, sur la croissance des nourrissons notamment, et que cela permettait de réduire les douleurs, les symptômes de divers maladies auto-immunes et d'améliorer le système immunitaire chez les personnes atteintes de cancer. Les câlins simulent le thymus, qui régule la production de globules blancs et l'équilibre et cela permet de rester en bonne santé.

Bon à savoir : Les câlins aident aussi à cultiver la patience. Le monde d'aujourd'hui est agité, toujours en mouvement, et cela peut donc faire du bien de mettre tout sur pause, juste le temps d'une étreinte, pour profiter des autres.

Une histoire de chimie

C'est bien connu : les câlins stimulent la production d'ocytocine, un neurotransmetteur qui agit sur le système limbique, soit le centre émotionnel du cerveau qui favorise le contentement, réduit le stress et l'anxiété. C'est une hormone libérée également pendant l'accouchement.

Plusieurs études ont prouvé que lorsque nous embrassons ou enlaçons quelqu'un, de l'ocytocine est libérée dans notre organisme ce qui baisse le rythme cardiaque et les niveaux de cortisol, hormone responsable du stress, de l'hypertension et des maladies cardiaques.

Il est aussi question de dopamine, l'hormone du plaisir. Un taux faible de dopamine peut être à l'origine  de plusieurs maladies neurodégénératives, de la maladie de Parkinson ou encore de troubles de l'humeur comme la dépression. La dopamine est directement liée à un sentiment de bien-être et augmente la motivation. Des points essentiels pour les seniors !

Les câlins augmentent également la production de sérotonine et la libération d'endorphines dans le sang, ce qui engendre du plaisir. Cela a le mérite d'atténuer le sentiment de tristesse et la douleur mais aussi de diminuer les risques de problèmes cardiaques. Plus étonnant encore, cela contribue à lutter contre les excès de poids et rallonge l'espérance de vie. Un étreinte prolongée, même celle d'un animal de compagnie, permet d'élever les niveaux de sérotonine, d'améliorer l'humeur et cela crée du bonheur.

Enfin, les câlins aident à l'équilibre du système nerveux parasympathique. En somme, pendant un câlin, que la personne le donne ou le reçoive, la peau subit une modification de sa conductivité ce qui entraîne plus d'équilibre dans le système nerveux parasympathique.

Prendre quelqu'un dans ses bras est donc un geste simple mais pas aussi anodin que l'on pourrait le penser. La calinothérapie a de nombreux bienfaits qu'il ne faut pas négliger, notamment pour les seniors, qui sont souvent plus isolés que les autres tranches d'âge de la société. Un câlin est revigorant et n'a pas d'effets secondaires désagréables. Recevoir de l'affection permet de se sentir en sécurité tout en renforçant le système immunitaire, la confiance en soi et le bien-être.

JDS
75

A lire aussi :

Aucun commentaire à Calinothérapie : les bienfaits des câlins pour les seniors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires