Qu’est-ce que le concept du bien vieillir ?

Depuis déjà plusieurs années, on évoque fréquemment le « bien vieillir ». Cette thématique se répand largement. On en entend parler dans les médias, c’est même devenu un enjeu politique. L’objectif n’est alors plus nécessairement de prolonger la durée de vie, mais d’améliorer la qualité de vie de la population des seniors qui sont, année après année, plus nombreux. On associe, ainsi, le vieillissement à des notions positives comme le bien être.

Concept Bien Vieillir
© iStock

Le bien vieillir

A l’heure actuelle, en France, ¼ de la population a plus de 60 ans et l’espérance de vie y est la plus élevée de l’union européenne, mais le nombre d’années pendant laquelle la personne âgée a pu vivre en bonne santé y est inférieur à celui d’autres pays et l’on constate que la courbe de l’espérance de vie s’infléchit. Il reste cependant évident que les personnes âgées ne connaissent pas tous les déclins que l’on pouvait constater avant sur les personnes vieillissantes. Il devient donc urgent de comprendre comment vieillir en bonne santé, bien vieillir.

Ce concept est né en 1987 de la réflexion de deux chercheurs en gérontologie, qui trouvaient que le vieillissement était trop centré sur les dépenses et la vulnérabilité. Et pour cause, les seniors finissent encore trop souvent leurs jours dans des hospices. Le bien vieillir propose alors de voir les personnes âgées comme des personnes à part entière, plutôt que comme des consommateurs en soins coûteux. Il mise sur la prévention pour préserver autant que possible la santé des seniors et leur permettre de conserver leur autonomie aussi longtemps que possible.

Il s’agit alors d’une approche globale puisque le concept du bien vieillir comprend des notions telles que l’activité physique, l’alimentation, la sociabilisation, etc.. Si le concept du bien vieillir est difficile à définir, il met en avant le maintien de l’autonomie fonctionnelle en misant sur le fonctionnement physique, mental et social.

Colocation Senior Avantages
© istock

Bien vieillir : le maintien d’une bonne santé

Le fait est que, désormais, la population vit de plus en plus longtemps, mais un des objectifs du bien vieillir est de vieillir en bonne santé. Pour cela, de nombreuses études scientifiques ont mis en évidence cinq facteurs majeurs qui permettent de vieillir en restant en meilleure santé. Ce sont :

  • ne pas fumer ;
  • conserver un poids santé et éviter la dérive vers l'embonpoint ;
  • manger sainement en réduisant la consommation de produits d’origine animale et en continuant de cuisiner ses plats soi-même ;
  • éviter la sédentarité. Il a ainsi été souligné l’importance de conserver une activité qui soit adaptée à la personne.
  • rester intégré sur le plan social.

Finalement, toutes ces actions vont permettre de prévenir les maladies liées au vieillissement et, par la même occasion, prolonger l’autonomie des seniors.

Prévenir la perte d’autonomie, une priorité

Une des priorités de la santé publique repose sur le maintien de l’autonomie des personnes âgées. Et pour cause, une fois que la personne commence à être dépendante, cette situation est difficilement réversible. Il est donc primordial de lutter, de façon anticipée, contre la perte d’autonomie.

Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier les personnes présentant un risque. On constate donc que le déclin fonctionnel découle de 3 phénomènes. Il s’agit du vieillissement biologique de la personne, qui a généralement des comportements de santé dits à risque, ainsi qu’une, voire, dans certains cas, plusieurs maladies chroniques, qui viennent contribuer à la perte d’autonomie. En effet, lorsque l’adulte en bonne santé vieillit, il voit ses réserves physiologiques globales diminuer et il devient petit à petit plus vulnérable.

Parallèlement, des pathologies telles que les cancers, les maladies mentales, les maladies neurodégénératives et les pathologies cardiovasculaires sont des causes importantes de dépendance.

Bien vieillir, l’importance de l’épanouissement

Certes, pour bien vieillir, il est primordial de veiller à sa santé, mais pas seulement. En effet, continuer de s’épanouir est primordial et ce, même lorsque l’on vieillit. Il a ainsi été constaté qu’une vie sociale riche et le lien intergénérationnel permet de lutter contre les méfaits du vieillissement. Cela peut passer par des loisirs, il existe, à l’heure actuelle, des activités pour toutes les tranches d’âge et les seniors ne sont pas exclus. Il est ainsi possible d’intégrer une chorale, des clubs de scrabble, etc.. L’important est de se tourner vers quelque chose qui plaît et pourra ainsi susciter une certaine motivation chez la personne. En plus d’avoir une activité qui rythme sa semaine, la personne bénéficie d’interactions sociales, ce qui est très important sur le plan du mental.

Noces De Diamant
© iStock

Bien vieillir, chacun à sa façon

Il va sans dire, que nous ne sommes pas tous égaux face au vieillissement et que certaines choses seront plus accessibles pour certains que pour d’autres. Consciente de cela, Santé Publique France indique qu’il existe différents niveaux de recommandation en fonction des âges. Par exemple, bien vieillir, pour une personne nouvellement retraitée, va alors consister à avoir une bonne alimentation, continuer d’avoir une ou plusieurs activités physiques, solliciter son cerveau pour le garder en éveil, prendre soin de soi et de sa santé. Pour les plus âgés, on va mettre l’accent sur la préservation du lien social pour éviter l’isolement, bien que l’alimentation soit toujours très importante, l’activité physique devra, quant à elle, être plus adaptée. Le bien vieillir doit donc prendre en compte les critères biologiques, cognitifs et sociaux de chacun.

Une approche globale

Le bien vieillir permet ainsi le renforcement des compétences des personnes âgées pour prolonger l’autonomie et la qualité de vie directement à leur domicile. Pour avancer sereinement à travers les âges, on mise sur le bien vieillir dans sa tête, dans son corps, avec les autres et chez soi. Le désir et le plaisir de faire sont ainsi le fil conducteur de cette approche. L’optimisme est également un état d’esprit qui permet de profiter de la vie. Il n’est d’ailleurs pas rare que des personnes dites seniors se rencontrent et décident de continuer d’avancer sur le chemin de la vie ensemble. L’épanouissement personnel s’avère alors être un moteur puissant.

Aucun commentaire à Qu’est-ce que le concept du bien vieillir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires