10 conseils pour se reconstruire après une séparation

Que l’on soit à l’origine ou non de cette décision, une séparation est un traumatisme. Une fois le raz de marée passé, vient le temps de la reconstruction. Nous vous livrons donc nos conseils pour vous aider à repartir sur de bonnes bases, pour reprendre votre vie en main et ainsi, vous tourner vers le futur.

Coeur Brisé Séparation
© iStock

Libérez-vous de votre colère

Il est fréquent de ressentir de la colère. Elle peut être dirigée contre l’autre, contre soi, contre la vie, etc.. Comme il n’est pas possible de lutter contre ce sentiment, accueillez-le et ne le focalisez pas sur l’autre. Vous pouvez alors être en colère contre ce qui s’est passé. Comme cette rage en vous ne demande qu’à sortir, pour vous en libérer, exprimez-la, sans la ressasser pour autant.

Laissez votre culpabilité derrière vous

Que vous ayez décidé de partir ou non, il est possible de ressentir de la culpabilité. Il peut alors être possible de se dire que l’on n’a pas fait tout ce qu’il fallait, etc.. Dans un premier temps, laisser venir cette culpabilité pour prendre le temps de comprendre ce que vous vous reprochez. En agissant ainsi, vous ne refoulez pas vos émotions, vous les prenez à bras-le-corps pour vous permettre de mieux les gérer. Puis, faites fonctionner votre tête pour regarder la situation en face. Vous pouvez alors essayer de vous convaincre que vous n’étiez pas seul(e) dans votre couple. Chacun porte sa part de responsabilité dans votre histoire, en conséquence, n’endossez pas un fardeau de plus de la moitié.

Soyez vous-même

Lorsque l’on se sépare, il est possible de se rendre compte que l’on ne sait plus vraiment qui on est. Dans un couple, on veut tellement plaire à l’autre que l’on essaie de se calquer sur ses attentes, par exemple. On cherche tellement à répondre à un idéal à travers le regard de l’autre que l’on en oublie d’être soi. Il y a alors un décalage entre les deux. La séparation est donc le moment de se demander ce que l’on veut être et faire. En étant vous-même, vous serez plus à l’aise dans vos baskets et vous rayonnerez. Vous pourrez alors vous livrer tel(le) que vous êtes.

Laissez le passé au passé

Pour vous permettre de vous reconstruire, il est nécessaire d’avancer. Or, cela n’est pas possible si vous êtes focalisé sur le passé. De plus, en restant ainsi figé(e), ce passé contrôle alors votre présent. Vous devez donc arrêter donc de repasser le film du passé encore et encore pour le réinventer et vous interdire les phrases du genre : « si j’avais... ». Vous ne l’avez pas fait et vous n’avez aucun moyen de savoir si cela aurait réellement changé quoi que ce soit.

Séparation Senior
© iStock

Tournez-vous vers l’avenir

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour vous reconstruire, il est nécessaire de vous intéresser à l’avenir. On ne peut être heureux que si l’on essaie de l’être. Pour savoir dans quelle mesure vous êtes réellement tourné(e) vers l’avenir, comptez le nombre de projets que vous avez. Plus ils sont nombreux, plus l’avenir vous intéresse et plus vous avez de chances d’en concrétiser certains.

Ne laissez pas la peur vous paralyser

Il est normal de ressentir de la peur après une séparation et au moment de se reconstruire. Cependant, vous ne devez pas la laisser vous empêcher de vivre ni d’avancer. On peut alors avoir peur de se tromper et de prendre la mauvaise décision. Il est effectivement possible que ce que vous faites ou envisagez de faire soit une erreur, mais il est tout autant possible que ce soit le chemin du bonheur. Autorisez-vous à vivre de nouvelles expériences.

Faites confiance à votre instinct

Il n’y a pas de mode d’emploi précis qui permette de se reconstruire tout simplement, car la vie est imprévisible. Les méthodes ne sont pas sans faille et le bonheur n’est pas présent à tous les coins de rue. Cependant, vous, vous avez votre instinct et il est votre meilleur allié. Et pour cause, notre instinct est là pour nous protéger et il vous permettra de ne pas avoir de regrets.

Soyez bienveillant(e) envers vous-même

La bienveillance, vous connaissez ! Vous l’êtes bien souvent avec les membres de votre entourage, vos enfants, vos amis, etc.. Mais êtes-vous bienveillant(e) envers vous-même ? La bienveillance doit être équilibrée : celle vis-à-vis des autres et celle envers vous-même. Alors, si vous vous adressiez à vous comme vous le feriez avec votre meilleure amie.

Trouvez votre chez-vous

Pour vous aider à vous reconstruire, il est nécessaire de vous sentir bien chez vous. Si ce n’est pas le cas, la première étape de votre reconstruction pourrait être de déménager. Prenez le temps qu’il vous faut pour organiser ce changement et trouver l’endroit qui vous convient. Il n’est pas toujours possible de déménager ou vous n’en avez ni l’envie ni le courage, mais cela n’est pas vraiment un problème : vous pouvez, tout en gardant le même domicile, opter pour des changements qui vous permettront de vous sentir mieux chez vous. Il est possible de modifier l’agencement de votre intérieur, de le repeindre, de changer la déco, etc.. Vous procédez en quelque sorte au relooking de votre cocon.

Accepter votre séparation

Il est préférable de voir l’aspect positif de la rupture que de vous focaliser sur ce qui vous manque. Il est ainsi préférable de se dire qu’il en est fini des disputes, des infidélités, etc.. Plutôt que de voir votre séparation comme un échec, mieux vaut l’aborder comme une opportunité. Pour mieux surmonter la situation, il est nécessaire de réussir à prendre du recul par rapport à celle-ci. Cela ne signifie pas que vous êtes passive. Au contraire, profitez-en pour vous écouter, réapprendre à vous connaître, etc..

Entourez-vous

Ne restez pas trop seule pour autant. Oui, il est nécessaire de se retrouver, mais ce peut être en vous entourant. Si vous ressentez le besoin de vous ressourcer, prenez ce temps, mais ne vous cloîtrez pas tel un ermite. Il est nécessaire de trouver le bon équilibre. Sortez avec des amis et n’hésitez pas à demander de l’aide.

Aucun commentaire à 10 conseils pour se reconstruire après une séparation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires