Comment faire pour rédiger son testament ?

Un testament est un document dans lequel vous faites part de vos dernières volontés, en ce qui concerne, notamment, vos biens. Il est possible de rédiger son testament seul(e) ou bien de faire appel à un notaire. Comment rédiger correctement son testament ?

Rediger Testament
© istock

Pourquoi rédiger un testament ?

Un testament est un document écrit dans lequel une personne, majeure, peut prendre des décisions et exprimer ses volontés concernant la période qui suivra son décès. Avec un testament, il est possible à la personne de :

  • gérer l'organisation et la répartition de son patrimoine ainsi que de désigner ses bénéficiaires, toujours dans la limite ce de qui est autorisé par la loi. Cela peut concerner un(e) conjoint(e), un(e) partenaire, un(e) concubin(e), un ou plusieurs enfants mais aussi des amis ou même des associations, si la personne n'a pas de famille ou ne souhaite pas leur léguer quoi que ce soit.
  • Désigner un ou même plusieurs exécuteurs testamentaires qui seront donc en charge de la bonne exécution des dernières volontés du défunt,
  • régler des questions d'ordre plus personnel comme de savoir qui aura la charge des enfants du défunt. Cela est particulièrement judicieux si le défunt a toujours des enfants à charge. Cette option prévaut si la mort est accidentelle.
  • Dans son testament, la personne peut aussi organiser ses obsèques. Cela permet de ne pas laisser la famille désœuvrée lorsque survient le décès.
  • Il est également possible de préciser, dans son testament, si l'on souhaite faire don de son corps à la science.

Rédiger un testament est véritablement utile si la personne souhaite léguer à son ou sa conjoint(e) plus que ce que prévoit la loi ou si elle veut avantager l'un de ses enfants par rapport aux autres, par exemple. Rédiger un testament lui permet aussi de léguer des biens à son ou sa concubin(e) car même pacsés, les concubins ne peuvent pas hériter l'un de l'autre. Un testament permet aussi d'éviter les éventuels futures conflits entre les différents héritiers ainsi qu'une indivision. Avec un testament, il est possible de transmettre un certain bien ou une somme d'argent à une personne ne faisant pas partie de sa famille comme un ami ou une association.

Les différentes formes de testament

Il existe plusieurs formes de testaments permettant de pallier à toutes les situations pouvant se présenter.

Le testament olographe

Tout le monde a le droit de rédiger un testament et de prendre des dispositions spécifiques au profit d'un membre de sa famille ou d'un proche, et même d'un étranger. Le testament olographe est un testament rédigé par le testateur en personne. Pour cela, la personne doit être majeure ou émancipée. Il existe quelques cas particuliers :

  • si la personne majeure est sous curatelle, elle est libre de rédiger un testament, cependant il est possible qu'il soit annulé au moment de son décès si un héritier peut apporter la preuve que la personne n'était pas saine d'esprit au moment de la rédaction de ces dispositions testamentaires.
  • Si la personne majeure est sous tutelle, elle ne peut pas rédiger seule son testament. Celui-ci doit être autorisé par le juge des tutelles ou encore par le conseil de famille. Si ce n'est pas le cas, le testament risque d'être considéré comme nul.
  • Si une personne mineure, de plus de 16 ans, peut rédiger un testament, celui-ci ne portera que sur la moitié des biens dont la personne majeure peut disposer selon la loi.

Le testament olographe doit être rédigé de la main du testateur et comporter la date (jour, mois, année) la signature, les nom et prénoms, l'adresse et le lien de parenté entre le testateur et le légataire bénéficiaire. Il faut que le testament fasse état, de manière précise, de la part du patrimoine que le testateur lège au bénéficiaire. Il s'agit de la forme de testament la plus communément utilisée car elle est simple à mettre en œuvre et peu coûteuse. Cependant, s'il n'est pas rédigé avec l'aide d'un juriste spécialisé, cela peut donner lieu à une contestation voire même à une annulation pure et simple.

Comment Rédiger Son Testament
© istock

Le testament mystique

Même s'il n'est que peu utilisé, le testament mystique a l'avantage d'être secret. L'auteur de ce type de testament le remet au notaire, dans une enveloppe fermée et en présence de deux témoins. Seul le testateur en connaît le contenu. De ce fait, le notaire ne peut pas en vérifier l'efficacité juridique.

Le testament international

Ce testament est surtout utile pour les étrangers vivant en France, un Français vivant à l'étranger ou pour toute personne qui possède des biens dans différents pays. Le testament international doit être présenté à un notaire, une fois sa rédaction terminée (ou bien à un agent consulaire si la personne se trouve à l'étranger) et devant deux témoins. Il peut être rédigé dans n'importe quelle langue.

Comment rédiger un testament en bonne et due forme ?

Il faut tout d'abord faire l'inventaire de tous ses biens : immeubles, bijoux, placements financiers, véhicules, meubles... Il convient aussi de les faire évaluer pour préciser leur juste valeur. Faire cet inventaire permet d'avoir une vision globale (et avec des chiffres!) de son patrimoine. Cela aide aussi à répartir ses biens entre les différents bénéficiaires.

Avant de rédiger le testament à proprement parler, mieux vaut faire des brouillons. Cela aide à vérifier que personne n'est oublié et que tous les biens de la personne sont bien répertoriés. Avec un brouillon, il est possible de vérifier qu'aucune mention obligatoire pour la validité du testament n'a été oubliée.

Le testament se doit d'être rédigé à la main. Tout texte imprimé ou dactylographié, même si la date et la signature sont manuscrites, est exclu. C'est également le cas pour les photocopies. Un testament doit être rédigé par le testateur lui-même. S'il était rédigé par une tout autre personne, même seulement en partie, il serait considéré comme nul. Il est tout de même possible de se faire aider par un tiers si l'on est en mauvaise santé. Cela s'appelle un testament « à main guidée ». Toutefois, l'écriture de la personne doit être reconnaissable et il faut s'assurer que c'est bien la volonté du testateur qui est exprimée. Rédiger un testament de cette façon est assez contesté. Si la personne se voit en trop mauvaise santé pour rédiger un testament, mieux vaut faire appel à un notaire.

Il convient d'être clair, concis et d'utiliser une encre indélébile lors de la rédaction du testament. La date et la signature sont impératives. Une fois le testament rédigé, il doit être déposé chez un notaire. Le dépôt, peu importe sa durée, coûte 32,65 euros (TTC).

Aucun commentaire à Comment faire pour rédiger son testament ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires