Divorcer après 50 ans : zoom sur ce nouveau phénomène

S’il y a encore quelques années, divorcer après 50 ans ne se faisait pas, aujourd’hui c’est devenu (presque) monnaie courante. Zoom sur un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur.

Senior Séparation Couple Divorce
© istock

Ne pas vieillir ensemble

Ce sont souvent les fêtes de fin d'année qui sont un élément déclencheur. En effet, une séparation sur 3 chez les personnes de 50 ans et plus a lieu pendant ou juste après la période des fêtes de Noël et du Nouvel An. Et souvent, la séparation est même en tête des résolutions de la nouvelle année. Pourquoi ? Les fêtes de fin d'année semblent accentuer les tensions déjà présentes dans certains couples. Les fêtes sont un moment de pression plus importante et cela est symbolisé par le cadeau, qui peut être décevant. Cela marque un certain désintérêt voire un manque d'attention ou de l'égoïsme de la part du partenaire qui mène alors au retour de vieilles rancœurs et incite les couples à franchir le pas de la rupture, même des « vieux » couples.

De plus, l'espérance de vie a été rallongée et cela peut occasionner pas mal de changement vers la cinquantaine. Il n'est plus malvenu ou difficile de retrouver l'amour, même après 50 ans. Si l'âge du divorce augmente, c'est aussi parce que l'âge du mariage subit la même évolution.

Après 50 ou 60 ans, la séparation n'est plus tabou. Ceux qui sont insatisfaits de leur vie commune ou qui ne parviennent pas à rester libres ensemble n'hésitent plus à se séparer. Les seniors ne veulent plus être cantonnés dans des rôles traditionnels et veulent rester jeunes. Les retraités d'aujourd'hui sont plus actifs, en meilleure santé et multiplient les activités (sport, bénévolat, projets associatifs, etc.). Il peut aussi y avoir des conflits qui se créent entre celui qui se tourne vers le monde extérieur et celui, plus casanier, qui ne cherche que la présence de son partenaire et se sent donc « abandonné » en quelque sorte.

Divorce Senior Séparation
© istock

Les femmes à l'origine du divorce

En France, c'est près de 45% des mariages qui se finissent par un divorce. En moyenne, près de 130 000 personnes sautent le pas chaque année et effectuent la procédure sans hésiter. Selon statistiques, les seniors sont dorénavant les plus concernés par les divorces et près de 15 000 couples se séparent et divorcent après environ 35 ans de mariage. Ce sont le plus souvent les femmes qui sont à l'origine du divorce. En effet, dans trois cas sur 4 de divorces avec contentieux (faute, altération du lien conjugal), c'est la femme qui demande le divorce, contrairement à quelques années en arrière où l'épouse restait à la maison et n'était donc pas financièrement indépendante. Aujourd'hui, les mœurs ont bien changé et les femmes n'hésitent donc plus à recouvrer leur liberté. Ce sont souvent les mêmes causes qui sont évoquées dans les demandes de divorce :

  • infidélité
  • égoïsme du partenaire
  • mauvais caractère
  • comportements abusifs comme la jalousie
  • désaccord concernant l'avenir
  • incompatibilité d'humeur
  • argent
  • travail
  • et même les beaux-parents (même si c'est plus rare).

Si le couple résiste souvent à ces problèmes lorsque les protagonistes sont plus jeunes, il existe deux périodes plus compliquées pouvant accentuer ces écueils : lorsque les enfants quittent le nid familial, et que les parents se retrouvent seuls, et au moment de la retraite. Les conjoints se retrouvent donc seuls, au quotidien, face à face et parfois, ça passe ou ça casse.

Quand le changement de vie semble inévitable

La séparation d'un couple conduit à des changements forcément inévitables dans le quotidien de la famille et peut aussi soulever diverses interrogations. Qui va garder le domicile familial ? Vont-ils vendre la maison ? S'il y a toujours des enfants à la maison, quid de l'autorité parentale et de la garde des enfants ? Qui va payer une pension alimentaire ? Comment en définir le montant ? Etc.

Il existe plusieurs voies pour les couples souhaitant mettre fin à leur mariage, de la plus consensuelle à la plus contentieuse. Il y a plusieurs procédures de divorce en France passant du consentement mutuel à la faute, et à l'altération du lien conjugal. Avant de lancer la procédure, il convient de préparer son dossier et de comprendre toutes les étapes mais aussi les conséquences du type de divorce choisi. Ce sont les avocats qui doivent informer leur client, les conseiller et les assister dans toutes les étapes de la procédure afin que le divorce soit prononcé le plus rapidement (mais aussi le plus simplement) possible.

C'est bien souvent la retraite qui est un élément déclencheur de cette envie soudaine de retrouver sa liberté. Lors de cette période, on se demande vraiment ce que l'on veut pour soi-même. Il est possible de se projeter sur des années, de réfléchir aux choses que l'on veut faire, et de se demander alors si l'on veut toutes ces choses avec son partenaire actuel. Si certains couples veulent profiter de ce moment de leur vie pour se recentrer sur des activités à faire à deux, d'autres se rendent alors compte du fossé qui existe dorénavant entre eux, après des années de vie commune.

Divorce Après 50 Ans
© istock

Un divorce à l'amiable ?

Depuis la Révolution Française, il est possible de divorcer à l'amiable mais cette procédure a connu de nombreux changements depuis, dont le dernier en date du 1er janvier 2017. Un divorce par consentement mutuel dé-judiciarisé est entré en vigueur.

Cette procédure est plus rapide et se fait sans juge. Les époux doivent se mettre d'accord, avec leurs avocats, sur le partage des biens, le montant de la prestation compensatoire ou la pension alimentaire. Tous les aspects du divorce sont réglés directement par les époux, d'un commun accord. Les personnes de plus de 50 ans peuvent privilégier cette procédure car elle est plus rapide et plus simple, surtout si elles n'ont plus d'enfant à charge.

Ce phénomène touche principalement les milieux urbains et est une conséquence directe de l'évolution des mœurs et du statut de la femme.

En somme, c'est l'évolution des mœurs, de la société et de la place de la femme qui entrent en ligne de compte aujourd'hui lorsqu'il s'agit de divorce, surtout pour les plus de 50 ans.

JDS
75

A lire aussi :

Aucun commentaire à Divorcer après 50 ans : zoom sur ce nouveau phénomène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires