La formation pour adultes après 50 ans

S’ils occupent une place assez vulnérable dans le monde du travail, les seniors de plus de 50 ans ont tout de même accès à la formation et cela pourrait même être l’une des clés qui leur permettraient de rester dans le monde du travail. Zoom sur la formation pour adultes après 50 ans.

Senior Formation Adultes
© istock

Un décroissement de l'accès à la formation avec l'âge

Selon une étude de la Dares (Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques), l'accès à la formation a tendance à décroître avec l'âge. Pourtant, qu'il soit considéré comme un senior ou non, tout travailleur est en droit de développer de nouvelles compétences en se formant, s'il en a la possibilité et surtout l'utilité par la suite. Il s'agit avant tout de mettre les talents de l'employé en valeur. Pourtant, cette procédure peut se heurter à plusieurs problèmes, notamment en ce qui concerne un éventuel retour sur investissement (ROI). Les entreprises hésitent encore à former les employés seniors car le ROI peut être plus ou moins long alors que les employés peuvent ne disposer que de quelques années supplémentaires avant de prendre leur retraite. Cependant, les grandes entreprises et structures peuvent être moins récalcitrantes et accepter plus facilement la demande de formation des employés seniors.

Une histoire de motivation

Les seniors, au même titre que les jeunes actifs, nécessitent également une mise à jour de leurs connaissances et de leurs différentes compétences pour faire en sorte de rester « employables ». Ils gardent en tête plusieurs objectifs qu'ils développent au moment de mettre en place une formation :

  • s'adapter à leur poste ou à un nouvel environnement de travail,
  • développer de nouvelles compétences,
  • conserver leur emploi.

Mettre à jour ses compétences peut permettre aux seniors de mieux se faire remarquer, à travers les réseaux sociaux professionnels par exemple. L'objectif d'une formation n'est pas forcément de changer de métier, mais cela permet aussi de mieux comprendre certains points de son poste, d'évoluer au sein de son entreprise et de valoriser ses acquis pour apporter une meilleure expertise à son entreprise.

Les possibilités de formation après 50 ans

C'est en France (au niveau de l'Europe) que le taux d'accès à la formation pour les personnes ayant plus de 50 ans est le plus bas. Selon le Cereg (un bureau d'études spécialisé dans le développement des territoires), le nombre annuel de formations décroît avec l'âge. En effet, les jeunes entre 15 et 29 ans bénéficient en moyenne de 20 heures de formation, les personnes de plus de 50 ans n'en ont plus que 14 (et ce, sur toute l'année !). Certaines mesures ont été prises pour pallier à cette situation.

En premier lieu, il est possible de citer la période de professionnalisation, ouverte à tout salarié, qu'il soit en CDI ou en CDD, dans une structure d'insertion pour l'activité économique. L'objectif de cette période de professionnalisation est qu'un senior puisse bénéficier d'une formation qualifiante ou certifiante et ainsi favoriser son maintien dans l'emploi qu'il occupe.

Autre point pouvant favoriser les salariés seniors : la Validation des Acquis (VAE), dispositif ouvert à tous, tant que le salarié dispose d'au moins 3 ans d'expérience dans un domaine. Cette mesure permet à un senior de faire reconnaître son expérience de manière à recevoir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Emploi Senior Travail Inaptitude
© istock

Le CPF des seniors

Tout salarié dispose d'un Compte Personnel de Formation (ou CPF) lui permettant de se former dans le but d'améliorer ses compétences. Depuis le 28 mars 2017, un nouveau protocole d'accord relatif à l'assurance chômage est en place et comprend des dispositions spécifiques en ce qui concerne le CPF des seniors. En effet, toute personne âgée de 50 à 54 ans à la fin de son contrat de travail et inscrite à Pôle Emploi peut se voir accorder des heures complémentaires sur son CPF, à raison de 500 heures au maximum.

De plus, si vous avez 53 ou 54 ans et que votre contrat de travail se termine bientôt, vous avez le droit à une allocation chômage.

Dans un contexte lié à l'emploi plutôt compliqué pour les seniors, avoir accès facilement à la formation est l'une des clés du maintien dans la vie professionnelle. Plusieurs formations seniors sur-mesure (concernant l'informatique et le numérique, entre autres) ont été développées. L'objectif de ce genre de formations est de permettre aux seniors de répondre aux différentes opportunités en lien avec l'outil informatique mais aussi de les aider en les accompagnant dans l'obtention d'un certificat professionnel.

Pôle Emploi a également mis en place des dispositifs permettant à l'emploi des seniors d'être facilité. Cela passe par des partenariats avec des universités, des entreprises, des associations ou même des cabinets de recrutement, entre autres. Cela peut être une aide aux seniors qui recherchent un emploi : ils peuvent se positionner et donc répondre aux besoins des entreprises.

L'EMTPR (Évaluation en Milieu de Travail Préalable au Recrutement) aide aussi les seniors de plus de 50 ans à faire le point sur leurs compétences. Pendant l'EMTPR, les seniors sont mis en situation professionnelle et de cette façon, leurs capacités sont évaluées. Ainsi, le recruteur peut savoir si le candidat correspond bien au poste recherché.

Sachez que les seniors bénéficiant d'une pension de retraite peuvent aussi profiter du cumul emploi-retraite, un dispositif qui leur permet, sous conditions, de cumuler totalement ou en partie un revenu professionnel et une pension de retraite.

JDS
160

A lire aussi :

Aucun commentaire à La formation pour adultes après 50 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires