Apprendre le piano à 60 ans : comment faire ?

Vous avez 60 ans et vous aimeriez apprendre à jouer du piano ? Lancez-vous ! Contrairement aux croyances populaires, l’apprentissage de la musique est possible à tout âge. Et il n’est pas obligatoire d’être jeune pour être doué dans la pratique d’un instrument ou tout simplement pour s’amuser ! Saviez-vous qu’apprendre à jouer de la musique après 60 ans était bon pour le cerveau ? On vous dit tout sur la pratique du piano après 60 ans !

Apprendre Piano Senior
© istock

Apprendre à tout âge, c'est possible !

Cela faisait bien longtemps que vous vouliez vous mettre à la musique mais sans jamais franchir le pas. Vous n'aviez pas forcément le temps ou les moyens, à l'époque. Arrivé à la soixantaine, souvent, c'est l'âge de la retraite. Et vous vous posez des questions sur ce que vous allez faire. C'est le moment idéal pour vous trouver de nouveaux hobbies. Pourquoi ne pas vous mettre à la musique ? Progresser en musique, c'est avant tout une question de temps libre, pour pratiquer les leçons, et de motivation.

60 ans, finalement, c'est comme une deuxième jeunesse ! C'est le moment idéal pour réaliser tous les rêves que vous n'aviez jamais eu le temps de vivre. Certaines personnes sont aussi occupées à la retraite que lorsqu'elles étaient encore actives car elles prennent alors le temps de s'inscrire dans toutes les activités (culturelles, sportives) qui les ont toujours intéressées.

Apprendre Piano A 60 Ans
© istock

Il est vrai que l'on entend souvent dire qu'il faut commencer la musique jeune pour faire des progrès et avoir plus de facilité d'apprentissage. Mais ce n'est pas impossible de commencer à prendre des cours de piano à 60 ans, bien au contraire ! Même si un enfant a une meilleure capacité d'apprentissage, un senior aura une meilleure progression. Eh oui, les seniors ont davantage le temps de s'entraîner, ils sont aussi plus patients et persévérants.

Se laisser le temps est primordial car, ainsi, le cerveau comprend mieux ce qu'il voit et ce qu'il entend. Il peut être nécessaire d'apprendre le solfège mais certains professeurs l'enseignent directement en pratiquant l'instrument. Pour commencer, il vaut donc mieux prendre des cours de piano avec un professeur qui saura vous aider à lire la musique et à adopter les bons gestes sur votre piano (posture, placement des doigts, etc.).

En bref, le cerveau est capable d'apprendre tout au long de votre vie et la pratique d'un instrument de musique, même si elle n'est pas aussi facile que lorsque vous aviez 10 ans, est possible. Le cerveau conserve toute sa plasticité cérébrale, cette capacité qu'il a de se remodeler selon l'environnement et sa stimulation. Apprendre à jouer du piano permet de muscler le cerveau et de le rendre plus facilement adaptable aux changements qui viennent avec l'âge. Pratiquer un instrument de musique peut occasionner de nouvelles connexions dans le cerveau et ainsi compenser le déclin cognitif que peut entraîner le vieillissement. Rien que du bénéfique, finalement ! Si vous avez envie de vous mettre au piano à 60 ans, il est possible d'y arriver, comme n'importe quel débutant.

Vous pouvez donc prendre des cours de piano avec un professeur particulier, par exemple. Il existe aussi des méthodes de cours de piano qui permettent de savoir jouer des deux mains en 15 minutes puis d'apprendre ses partitions en 45 minutes ou une heure.

Les bienfaits de la musique et de son apprentissage chez les seniors

C'est prouvé : la musique a de nombreux bienfaits et elle peut véritablement aider les seniors dans de nombreux aspects de leur vie.

Entretenir son cerveau

La musique peut avoir de grands bienfaits sur le cerveau et les médecins recommandent souvent aux seniors d'apprendre le piano pour faire travailler leurs capacités cognitives, leur mémoire mais aussi leur mobilité.

Jouer d'un instrument aide au développement de certaines régions du cerveau notamment celles qui traitent les informations motrices. Cela permet d'entretenir la relation entre le cerveau, à l'origine de l'action, et la partie du corps qui doit effectuer l'action. Pratiquer le piano permet aussi de stimuler les parties du cerveau en relation avec le langage, la mémoire et le plaisir. Souvent, les personnes ayant souffert d'un AVC utilisent la musique pour retrouver la capacité de parler. Les patients atteints de la maladie de Parkinson peuvent aussi faire appel à la musique pour lutter contre les rigidités musculaires liées à la maladie.

Lecon Piano Senior
© istock

Une meilleure audition

Plutôt que d'audition, il convient ici de parler de capacité d'écoute ainsi que de rapidité de reconnaissance des notes. C'est cela qu'il est possible d'améliorer en pratiquant le piano ou tout autre instrument de musique. Des chercheurs de l'université de Toronto ont démontré qu'une personne qui pratique, ou a pratiqué, la musique a une meilleure capacité à reconnaître les sons qui l'entourent puis à les comprendre, les décrypter plus rapidement et de manière plus précise qu'une personne qui ne pratique pas du tout la musique.

Agir contre la dépression et l'anxiété

Il n'est pas rare, malheureusement, que les seniors entrent dans une phase de dépression à la retraite. Après une vie entière à être actif, se retrouver à la retraite, sans enfant à la maison et parfois sans conjoint, peut s'avérer dur à vivre. Choisir une nouvelle activité à pratiquer et apprendre des choses nouvelles peut se révéler très motivant. Jouer d'un instrument de musique permet d'avoir des objectifs. De plus, le fait d'observer ses progrès jour après jour et de se faire plaisir en jouant des chansons que l'on aime sur un piano, c'est bon pour le moral.

Vous rendre compte que vous êtes capable d'apprendre à jouer d'un instrument de musique permet aussi de renforcer votre estime de soi. Cela donne également l'occasion de partager votre passion avec votre famille, vos proches et vos amis. Il est prouvé que d'écouter de la musique et de la pratiquer permet de diminuer le stress car le cerveau est entièrement tourné vers la musique. C'est sur cela que se fonde la musicothérapie, qui est souvent utilisée dans le traitement des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'autres maladies neurodégénératives.

Aucun commentaire à Apprendre le piano à 60 ans : comment faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires