Les clubs du 3ème âge

Généralement gérés par des mairies ou des associations, les clubs du 3e âge ont pour vocation de rompre l’isolement des seniors en leur offrant des moments de détente et en favorisant le partage avec d’autres personnes, de leur âge et même parfois plus jeunes ou plus âgées. Qu’est-ce qu’un club du 3e âge ? A quoi cela sert-il ? Quelle genre d’activités sont proposées ?

Club 3eme Age
© istock

Qu'est-ce qu'un club du 3e âge ?

Également nommés « clubs des cheveux d'argent » ou encore « club des épis-d'or », les clubs du 3e âge sont des clubs, au même titre qu'un club sportif, dans lequel peuvent se regrouper des personnes du même âge dans un but commun.

Les associations sont régies par la loi de 1901 et se composent d'un président, d'un secrétaire et d'un trésorier (il peut éventuellement y avoir un vice-président, un secrétaire adjoint et un trésorier adjoint). Il est possible de trouver des clubs seniors aussi bien dans des petites communes que dans des grandes villes. Il suffit de se renseigner auprès de la mairie.

Souvent, les clubs seniors doivent gérer leur propre budget et se financer eux-mêmes. Cela passe déjà par une cotisation qu'il est demandé aux membres de régler. Cela peut varier mais souvent, le tarif est peu onéreux. Comptez environ entre 10 et 20 euros à l'année selon si le club est affilié à une fédération. Il est aussi possible aux clubs de toucher une subvention de la commune ou du département mais malheureusement, ce procédé est quelque peu en baisse aujourd'hui. C'est pour cette raison que les clubs tentent de trouver des financements eux-mêmes en organisant des lotos, des poules aux dominos ou des concours en tous genres. Certains profitent des activités manuelles qu'ils organisent pour fabriquer des objets qu'ils revendent ensuite, sur des marchés de Noël, par exemple.

Club Senior Activites
© istock

Quel est l’utilité de ce genre de club ?

L'objectif principal d'un club du 3e âge est de rompre l'isolement des personnes âgées. En France, ce sont plus d'1,5 millions de personnes de plus de 75 ans qui vivent seules... sans l'avoir choisi au préalable. Ces chiffres ont été publiés par l'association Monalisa qui affirme que l'isolement des seniors augmente les risques de perte d'autonomie. C'est donc devenu un vrai enjeu de santé publique et de cohésion sociale également. Il est réellement indispensable aux seniors d'entretenir un lien social, en plus de se charger de leurs occupations quotidiennes. Parfois, se rendre au club où l'on est inscrit est la seule sortie de la semaine pour une personne âgée. Il est donc primordial de faire perdurer cette activité, particulièrement dans certaines zones plus reculées ou rurales où les activités sont parfois quelque peu restreintes.

Les clubs du 3e âge permettent aux seniors de se réunir entre personnes de même génération et donc de discuter ensemble, de se distraire, d'échanger leurs différentes expériences, de s'aider mutuellement mais aussi de se lier d'amitié parfois. Les divers liens sont tissés au travers d'activités multiples, toujours encadrées par des professionnels. De nombreuses sorties peuvent également être organisées ainsi que des activités artistiques. Cela donne de multiples occasions aux seniors de faire de nouvelles rencontres et donc de ne pas se sentir seules ou isolées. Les clubs du 3e âge agissent pour le bien-être des personnes âgées en favorisant du lien social entre elles.

Malgré leur utilité sociale prouvée, il semble que les clubs du 3e âge soient de moins en moins fréquentés à l'heure actuelle. Le site Info-seniors se demande quelles peuvent être les raisons d'un tel revirement : les seniors sont-ils moins souvent seuls ? Plus souvent entourés de leurs proches ? Les habitudes des personnes âgées ont-elle évolué ? Il est vrai que les seniors d'aujourd'hui n'ont pas forcément les mêmes préoccupations ou les mêmes loisirs que ceux d'hier.

Faire partie d'un club de seniors permet également aux personnes férues de voyages mais ne voulant pas partir seules de tout de même aller en vacances et d'ainsi découvrir de nouvelles régions et même de nouveaux pays ! Il est possible de partir en voyage organisé en adhérant à un club pour seniors. D'ailleurs, les agences de voyages ne s'y sont pas trompées et les plus spécialisées proposent désormais des séjours en groupe qui favorisent les rencontres entre personnes âgées. Une autre belle façon de moderniser les clubs du 3e âge.

En décidant de rejoindre ce genre de structures, les seniors en finissent avec la solitude, les journées passées devant la télévision ou à lire seul et ils peuvent partager des moments sympathiques avec des personnes partageant les mêmes centres d'intérêt qu'eux. Ils attendent de ces clubs qu'ils les aident à rester jeunes. Certains clubs spécialement dédiés au sport leur permet de se maintenir en bonne santé tout en ayant une activité physique régulière. En plus d'être stimulant, le sport encourage aussi l'esprit d'équipe.

Colocation Senior Avantages
© istock

Qu'y fait-on ?

Certains clubs du 3e âge multiplient les sorties et les activités. Ce sont bien sûr les jeux qui remportent l'adhésion de bon nombre de personnes, comme les intemporelles parties de cartes ou encore le scrabble. Il est aussi possible d'organiser des journées ou soirées thématiques comme des thés dansants, des repas, des soirées loto.

Les clubs peuvent aussi organiser des sorties en extérieur comme des randonnées en forêt ou des activités sportives adaptées (yoga, piscine, etc.) tout pour maintenir les personnes âgées en forme et les faire bouger. Les responsables organisent aussi des sorties culturelles, pour aller au théâtre, au cinéma ou pour visiter des musées.

Les activités artistiques sont aussi parfois mises en avant avec des ateliers chant, poterie, peinture, dessin ou même musique. Il a été maintes fois prouvées que l'art sous toutes ses formes permettaient d'aider au développement du cerveau et avait des effets bénéfiques sur certains troubles cognitifs.

Mais pour entrer dans l'air du temps et répondre à certains besoins et certaines envies des seniors, il n'est pas rare que des cours d'informatique soient organisés. Cela permet d'apprendre aux seniors qui le souhaitent à utiliser un ordinateur, naviguer sur Internet ou encore faire des achats en ligne.

JDS
131

A lire aussi :

Aucun commentaire à Les clubs du 3ème âge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires