Saintpaulia : la violette africaine

Dans un environnement approprié, le Saintpaulia fleurit toute l’année. Il faut toutefois le maintenir à 18-24°C, sous peine de voir sa croissance ralentir ou s’arrêter.

Saintpaulia
© iStock

Lumière

En été, la violette africaine se plaît derrière une fenêtre orientée à l'est ou au nord. En hiver, elle exige une forte luminosité, cependant placée à l'écart des rayons directs du soleil.

Un manque de lumière donne des tiges étiolées, un feuillage mou et peu de fleurs. Au soleil, les feuilles brûlent et les tiges se couchent.

Arrosage, engrais

Le Saintpaulia aime les atmosphères humides, les sols mouillés mais non détrempés. Posez le pot sur un plateau empli de gravillons et d'eau, la base du pot ne doit pas tremper.

L'eau s'évaporant entretiendra une bonne hygrométrie. Quand le compost sèche en surface, arrosez à l'eau portée à température de la pièce, sans mouiller le feuillage.

Une fois par mois, sauf en hiver, donnez un engrais soluble à diluer à l'eau d'arrosage.

Rempotage et multiplication

Le Saintpaulia fleurit mieux s'il est un peu à l'étroit dans son pot. Ne le rempotez que lorsque la rosette de feuilles dépasse du tiers le bord du pot. Faites cette opération au printemps ou au début de l'été.

Si des rosettes secondaires apparaissent, pincez-les. Supprimez les feuilles rouillées, jaunies ou excédentaires à leur point d'implantation sur la tige principale ; s'il reste des fragments de leur pétiole, ils peuvent pourrir et contaminer toute la plante : supprimez-les. Le Saintpaulia se multiplie aisément à partir de boutures de feuilles.

Durant l'été, prélevez des feuilles adultes et saines munies de 2 à 4 cm de pétiole. Plantez-les dans un mélange de tourbe et sable. Quand (3 à 6 semaines plus tard) des petites feuilles apparaissent, repiquez les boutures. Couvrez le pot d'un sac de plastique transparent percé de quelques trous.

Gardez les potées au chaud 2 ou 3 semaines avant de procéder à de nouveaux rempotages.

A lire aussi : Vacances : soin des plantes

Aucun commentaire à Saintpaulia : la violette africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires