Demande de retraite : quand la faire et quelles démarches effectuer ?

Lorsque vient l’âge de prendre sa retraite, il faut obligatoirement en faire une demande : rien n’est attribué automatiquement. Pour bien faire sa demande de retraite, il convient de se renseigner sur les différentes démarches à effectuer, sur la façon de remplir son formulaire de demande ainsi que sur les délais à prendre en compte. Voici quelques conseils essentiels pour réussir sa demande de retraite.

Faire Demande Retraite
© istock

A quel âge prendre sa retraite ?

En France, l'âge légal de la retraite a été fixé à 62 ans pour toutes les générations nées à partir de 1955. Il n'est pas possible de prendre sa retraite avant sauf exceptions et cas particuliers. En effet, il existe des dispositifs de retraite anticipée pour les personnes souffrants d'un handicap ou victimes d'une maladie professionnelle, d'un accident du travail, celles ayant été exposées à de l'amiante ou pour les actifs qui ont commencé à travailler jeune et peuvent justifier de tous leurs trimestres de retraite. Si vous pensez être éligible à l'un de ces dispositifs ou si vous voulez vous en assurer, mieux vaut contacter votre caisse de retraite.

S'il est possible de quitter la vie professionnelle une fois l'âge légal de 62 ans atteint, il convient également de bénéficier du bon nombre de trimestres. Ce nombre varie en fonction de la date de naissance de l'assuré. Ceux nés en 1955 doivent cotiser 166 trimestres (soit 41,5 ans) et ceux nés après 1973 doivent atteindre 172 trimestres (soit 43 ans). Si le nombre de trimestres n'est pas atteint et la durée d'assurance demandée pas respectée, une décote s'appliquera sur le montant des pensions versées. La minoration s'élève donc à 1,25% par trimestre manquant.

Il est également possible d'attendre d'avoir l'âge de la retraite à taux plein pour prendre sa retraite. A partir de cet âge légal, l'abattement est supprimé automatiquement, même si l'assuré n'a pas le nombre de trimestres requis. L'âge d'annulation de la décote recule progressivement de deux ans pour atteindre l'âge de 67 ans. Cela concerne les générations nées après 1955.

Le secteur public voit des règles particulières mises en place. Les agents de la fonction publique et des entreprises et établissements privés comme EDF, la SNCF ou encore la Banque de France, peuvent prendre leur retraite dès 57 ans, voire dès 52 ans, selon certaines conditions. Leur décote est alors supprimée à 62 ans, voire à 57 ans selon les cas.

Calcul Retraite Complementaire
© istock

Les outils mis à disposition

Il existe plusieurs outils permettant aux assurés de connaître le meilleur moment pour eux de prendre leur retraite. A partir de 35 ans, tous les assurés, peu importe leur statut professionnel, reçoivent un relevé individuel de situation (RIS) par la poste. Ensuite, ils le reçoivent tous les 5 ans. Ce document reprend l'ensemble des trimestres cotisés et le nombre de points de retraite acquis par l'assuré. Les principaux régimes de retraite permettent d'effectuer une demande de RIS en ligne via leur site Internet. A partir de 45 ans, il est possible à l'assuré de demander un entretien individuel de retraite (EIR). Lors de l'entretien, l'assuré voit un conseiller de sa caisse de retraite et ils font, ensemble, le point sur la situation de l'assuré, ils discutent de certains choix personnels et professionnels et de leurs impacts sur la retraite de l'assuré. Certaines caisses de retraite conseille de demander un EIR plutôt vers 55 ans.

A partir de 45 ans, puis tous les 5 ans, les assurés peuvent faire une estimation indicative globale pour savoir ce qu'ils pourraient toucher à la retraite. Ce document s'appuie sur le RIS pour fournir un montant estimé de la future pension de retraite selon la date de départ à la retraite (en fonction de l'âge légal ou de l'âge de retraite à taux plein). Il est également possible d'utiliser des simulateurs en ligne. Pour être sûr d'avoir un résultat fiable, il faut utiliser les outils se basant sur les diverses informations présentes dans le RIS.

Déposer son dossier de demande de retraite

Depuis le 1er septembre 2015, concernant le régime de base des salariés du secteur privé, toutes les demandes avec dossier complet doivent être déposées auprès de l'Assurance Maladie, qui a ensuite un délai de 4 mois pour traiter la demande. Si la demande est envoyée avant, les droits ne seront pas liquidés pour autant. Si vous souhaitez partir à la retraite en septembre, vous pouvez envoyer votre dossier à partir du mois de mai/juin. L'obligation des 4 mois s'est élargie aux salariés des régimes dits « alignés » comme le régime des salariés et non-salariés agricoles, le Régime social des indépendants, les régime des artisans, commerçants et chefs d'entreprise ou encore à la Caisse d'assurance vieillesse invalidité et maladie des cultes, etc.

Pour tous les régimes spéciaux (SNCF, RATP, marins, etc...) et les régimes des professions libérales (avocats, architectes, médecins, etc), il faut déposer la demande au mois 6 mois avant la date de départ à la retraite.

À lire égalementRETREP : qu'est-ce que c'est et comment en bénéficier ?

Concernant les retraites complémentaires, la demande peut être déposée plus tard. L'âge minimum de départ à la retraite pour ces régimes se situe entre 65 et 67 ans. La plupart de ces caisses complémentaires autorisent cependant une liquidation dite anticipée si l'assuré fait valoir ses droits au régime de base dès 62 ans.

La plupart des caisses de retraite proposent aujourd'hui de télécharger directement en ligne le formulaire de demande de retraite. Il est également possible de passer par la plateforme téléphonique de son régime de retraite pour le demander. Si vous êtes fonctionnaire, vous devez demander le formulaire directement auprès de la direction du personnel de votre employeur.

Senior Retraite 60 Ans
© istock

Il faut joindre à la demande certaines pièces justificatives puis envoyer le dossier dûment complété par la poste à sa caisse de retraite pour les actifs du secteur privé et à la direction du personnel pour les agents publics. Il n'est pas obligatoire (mais vivement conseillé) d'envoyer le dossier en recommandé avec accusé de réception. Les pièces justificatives comprennent :

  • une preuve d'identité
  • un relevé d'identité bancaire
  • une photocopie du dernier avis d'imposition
  • la photocopie des derniers bulletins de salaire

Il est aussi possible d'ajouter :

  • la photocopie du livret de famille
  • les décomptes d'indemnité journalière (si l'assuré a eu un arrêt maladie dans les deux ans précédant son départ à la retraite)
  • les attestations Assedic (si l'assuré a été inscrit à Pôle Emploi dans l'année précédant son départ)
  • l'attestation de rachat (si l'assuré a racheté des trimestres de cotisation à la retraite).

Depuis 2017, vous pouvez faire une demande de retraite dématérialisée à 100% si vous dépendez du régime de base des salariés. Rendez-vous sur le site lassuranceretraite.fr, le site de l'Assurance Retraite ou sur info-retraite.fr, le site du groupement d'intérêt public Union Retraite, regroupant les 35 régimes de retraite français. Le compte personnel de retraite a aussi été mis en place pour permettre aux actifs de demander leur retraite plus facilement.

JDS
146

A lire aussi :

Aucun commentaire à Demande de retraite : quand la faire et quelles démarches effectuer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires