Le rachat de trimestres retraite : comment ça fonctionne ?

Pour être en mesure de prendre votre retraite à taux plein, il vous faut avoir cotisé un certain nombre de trimestres. Vous vous rendez compte qu’il vous en manque ? Vous avez la possibilité d’en racheter, et ce jusqu’à 12, pour atteindre la durée de cotisation nécessaire et bénéficier d’une retraite à taux plein. Comment cela fonctionne-t-il ?

Femme Senior Calcul Retraite Complementaire
© istock

Pourquoi racheter des trimestres ?

62 ans : c'est l'âge légal de départ à la retraite. Peu importe le nombre de trimestres que vous avez déjà cotisés, il vous est possible de prendre votre retraite à ce moment-là et de cesser toute activité professionnelle. Vous pouvez même bénéficier d'une pension. Cependant, dans la plupart des cas, à 62 ans, vous ne pouvez pas bénéficier de la retraite à taux plein. Il est possible d'augmenter le montant de votre pension de retraite en travaillant plus longtemps. En effet, le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein est de 172 (si vous né à partir de 1973) et jusqu'à 165 trimestres si vous êtes né avant 1973. Le nombre d'années de cotisations peut se situer entre 41 et 43 ans.

En rachetant des trimestres, vous visez à vous rapprocher plus rapidement de la retraite à taux plein. Cela vous permet d'éviter de percevoir une pension trop faible si vous partez avant l'âge requis.

Il vous est possible de faire le point sur les trimestres déjà effectués en demandant un relevé de carrière. Normalement, vous le recevez (sans avoir à en faire la demande) à vos 35 ans puis tous les 5 ans. Il est possible de le consulter facilement sur Internet, depuis votre espace personnel (soit sur lassuranceretraite.fr soit sur info-retraite.fr). Il faut ensuite aller dans la section « retraite de base » et vous verrez votre nombre de trimestres déjà validés.

Combien de trimestres peut-on racheter ?

En règle générale, le nombre de trimestres pouvant être rachetés ne dépasse pas 12. Cela équivaut à 3 ans de cotisations. Le rachat doit également correspondre à une période d'activité pas suffisamment mise en avant comme une année incomplète (par ex : 3 trimestres sur 4) durant laquelle vous avez effectué des travaux dits saisonniers. En demandant votre relevé de carrière, vous avez la possibilité de vérifier toutes les années incomplètes. En effet, le nombre de trimestres est inscrit dans les détails sur le relevé, ligne par ligne.

C'est aussi valable concernant les années d'études supérieures. Attention, le rachat n'est possible que si vous avez obtenu un diplôme français ou européen ou si vous avez été admis en classe préparatoire ou dans une grande école. Si vous avez été apprenti, le rachat est également possible. Il existe quelques cas spécifiques comme celui concernant les assistantes maternelle (entre 1975 et 1990) ayant des années incomplètes.

grand-mère main appuyez sur calculatrice pour calculer minimum vieillesse
© istock

Pour qui le rachat est-il particulièrement intéressant ?

Le plus souvent, le rachat de trimestres va surtout intéresser les salariés du secteur privé et les indépendants, même si cette pratique est possible pour les travailleurs dépendants d'autres régimes. Racheter des trimestres a un coût qui augmente de façon significative tout au long d'une carrière, il est alors plutôt judicieux de s'y prendre le plus tôt possible. En revanche, cela peut tout de même poser problème. En effet, parfois ce rachat, en fin de carrière, peut devenir inutile car votre situation professionnelle (ou même personnelle) peut avoir évolué avant que vous ayez atteint l'âge de la retraite. Il est conseillé de réellement effectuer un rachat de trimestres dès lors que vous approchez de l'âge de la retraite, après avoir réalisé une estimation indicative globale (EIG), un document mis à votre disposition dès que vous fêtez vos 55 ans.

Le site de référence pour faire une simulation de rachat de trimestre est lassuranceretraite.fr. Dès la page d'accueil de votre espace personnel, vous avez la possibilité d'obtenir votre âge de départ à la retraite (particulièrement intéressant pour connaître l'âge du taux plein, par exemple). Il vous permet aussi d'estimer le montant de la pension de retraite à laquelle vous pouvez prétendre. Il s'agit d'une simple simulation et cela n'entame aucune démarche de rachat de votre part. Cela permet uniquement de simuler le coût du rachat et vous donne un accès au formulaire officiel de demande d'évaluation de rachat de trimestres.

A noter : les expatriés sont un cas à part ! Même s'ils ne sont pas forcément concernés par le rachat de trimestres, ils subissent une contrainte assez exigeante : le rachat de trimestres pour un expatrié doit avoir lieu dans les 10 ans qui suivent le dernier jour de son activité à l'étranger, en somme au plus tard 10 ans après son retour en France.

Le coût du rachat de trimestres

Le tarif du rachat évolue de manière importante selon l'âge de la personne à l'origine de la demande. Sont également pris en compte ses revenus, son régime d'affiliation et l'option choisie. Il existe deux options :

  • le rachat au titre du taux seul : c'est l'option qui coûte le moins cher. Elle permet de bonifier le taux actuel, pour toute personne n'allant pas jusqu'à l'âge du taux plein, de manière à limiter la décote. Cela permet aussi de se rapprocher du taux plein de 50%.
  • le rachat pour le taux et la durée d'assurance : cela fonctionne de la même manière mais permet aussi d'augmenter le nombre de trimestres comptés dans la durée d'assurance. C'est une option un peu plus onéreuse.

Pour exemple, en 2019, le coût maximum d'un rachat d'un trimestre était de 4510 euros à 62 ans, uniquement pour le taux et de 6684 euros pour le taux et la durée.

Il est possible de racheter les trimestres en une ou plusieurs fois, tant que le cumul maximal de 12 trimestres n'est pas atteint. Il est possible de payer comptant, en un seul paiement mais un échelonnement peut aussi être mis en place, de manière mensuelle et ce pendant 1, 3 ou 5 ans, selon le nombre de trimestres rachetés.

La demande de rachats peut être faite sur le site lassuranceretraite.fr ou en appelant le 3960 (0,06 cents la minute + le prix de l'appel). Il faut joindre au formulaire de demande dûment rempli quelques pièces justificatifs (identité, diplôme).

JDS
146

A lire aussi :

Aucun commentaire à Le rachat de trimestres retraite : comment ça fonctionne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires