L’asthme chez les personnes âgées 

Il est vrai que l’asthme est une pathologie plus fréquente chez les enfants et les adolescentes. Pour autant, elle ne disparaît pas forcément avec le temps. La qualité de vie des personnes âgées peut être fortement perturbée par l’asthme. L’asthme est même souvent mal diagnostiqué et de fait mal traité. En savoir plus sur l’asthme des personnes âgées.

Asthme Personnes Agées
© iStock

Qu'est-ce que l'asthme ?

L’asthme est une maladie chronique qui se caractérise par une inflammation des voies respiratoires, au niveau des bronches notamment. Elle est synonyme de problèmes respiratoires, comprenant des difficultés à respirer et une sensation de poitrine oppressée.

L'asthme est souvent provoqué par des stimulus extérieurs, notamment des allergènes présents dans l'air ou de la fumée, par exemple.

Chez les personnes âgées, souvent, l'asthme survient après qu'elles aient eu des symptômes dans leur jeunesse. Mais cette maladie peut aussi se développer à n'importe quel âge. Les symptômes restent les mêmes dans la grande majorité, peu importe votre âge.

Souvent, l'asthme est provoqué par une infection respiratoire, un virus, des allergènes ou même la pollution de l'air. Autant de substances que vous rencontrez dans votre vie quotidienne.

L'asthme peut être plus risqué chez une personne âgée car elle risque également de développer des problèmes respiratoires pouvant avoir des conséquences fâcheuses.

Des difficultés à respire : est-ce de l'asthme ?

Avoir des difficultés respiratoires n'est pas une conséquence « classique » du vieillissement. Et ce, même s'il est vrai que le corps change avec le temps qui passe. Si vous constatez que vous êtes plus essoufflé qu'auparavant, mieux vaut prendre vos symptômes sérieusement et consulter. Être essoufflé et avoir des difficultés respiratoires peuvent être des conséquences de :

  • un asthme pas ou mal diagnostiqué : la plupart des personnes prennent leurs symptômes à la légère et ne consultent pas de médecins. Grave erreur !
  • Un asthme qui empire : il n'est pas rare que les symptômes changent et que les médicaments agissent différemment dès lors que l'asthme est plus « ancien ». Attendre avant de consulter pourrait exacerber votre asthme.
  • Un autre trouble respiratoire : les difficultés respiratoires peuvent avoir plusieurs causes différentes comme une pneumonie, une crise de panique, une maladie cardio-vasculaire, une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), etc.

Si vous souffrez de difficultés respiratoires (ou dyspnées), il est important que vous consultiez votre médecin traitant ou un pneumologue. Ils sauront vous prescrire des examens approfondis qui vérifieront votre inspiration, votre expiration et vos différentes fonctions respiratoires.

Certaines maladies du cœur et des poumons, souvent observées chez les personnes âgées et les fumeurs, peuvent aussi imiter les symptômes de l'asthme. C'est notamment le cas pour :

  • le pseudo-asthme cardiaque (accompagné d'une vraie hyperréactivité bronchique à la métacholine)
  • le reflux gastro-œsophagien
  • la toux chronique (parfois couplée avec une atteinte des voies respiratoires supérieures comme une sinusite chronique, une rhinorrhée postérieure, etc).
  • Asthme Senior Inhalateur
    © iStock

Comment traiter l'asthme des seniors ?

Diagnostiquer l'asthme chez les seniors peut être particulièrement difficile car les symptômes de maladies plus répandues chez les seniors peuvent être les mêmes que ceux de l'asthme. Souvent, les symptômes de l'asthme chez les personnes âgées sont assimilés à une toux grasse, avec expectorations, et qui vient des poumons. Ces symptômes peuvent être perçus comme une bronchite chronique ou un problème cardiaque par votre médecin. Les maladies du cœur et l'emphysème pulmonaire peuvent aussi imiter les symptômes de l'asthme.

Il peut être compliqué pour les personnes âgées d'avoir un traitement pour l'asthme car elles prennent déjà souvent beaucoup de médicaments pour d'autres maladies diverses et variées. De ce fait, certains médicaments utilisés contre l'asthme peuvent être inefficaces s'ils sont couplés à d'autres médicaments et donc empirer les symptômes de l'asthme plutôt que les soigner.

De plus, les seniors sont plus susceptibles d'être touchés par des problèmes de confusion mentale ou de mémoire. De fait, le suivi du traitement peut être plus difficile à faire pour le patient, encore plus si la personne prend beaucoup de médicaments. Elle peut avoir du mal à se rappeler lesquels prendre, lesquels elle a déjà pris, etc.

Il peut aussi y avoir un souci d'ordre plus physique. L'asthme est souvent traité grâce à un inhalateur (le fameux en forme de L). Mais pour l'utiliser, cela requiert une certaine coordination des mains et de la dextérité. Les personnes plus âgées peuvent donc avoir des difficultés à l'utiliser et ne pas réussir à respecter les doses qui leur sont prescrites. Il est possible de plutôt partir sur des médicaments par voie orale ou des inhalateurs à poudre sèche, plus faciles à utiliser pour les seniors que les inhalateurs en forme de L.

Le traitement tend à supprimer les symptômes et à améliorer la qualité de vie des senior. Les hospitalisations sont réduites et les effets secondaires des traitements moindres.

Il est possible de distinguer deux types de traitements contre l'asthme :

  • les traitements d'urgence : qui servent à soulager le patient en cas de crise. Ils permettent d'ouvrir les bronches, rétrécies lors de la crise. Ils sont appelés « bronchodilatateurs ». Il y en a plusieurs types bien qu'ils soient le plus souvent inhalés. Il est possible qu'ils soient prescrits par voie orale ou par injection,
  • les traitements de fonds de l'asthme. Il est possible de distinguer les anti-allergiques bronchiques et les anti-inflammatoires.

Prévenir l'asthme, est-ce possible ?

Pour éviter qu'un senior ne développe de l'asthme ou n'empire les symptômes d'une maladie déjà diagnostiquée, il est possible de changer son rythme de vie.

Les bienfaits de l'activité physique ne sont plus à prouver. Pratiquer un sport permet de garder une bonne santé cardio-vasculaire et de protéger ses poumons. La marche est tout indiquée pour cela.

Il convient aussi de faire attention à son alimentation. Le surpoids peut augmenter les symptômes de l'asthme chez les seniors.

Si vous fumez, c'est le moment d'arrêter ! Cela aide à réduire les effets de l'asthme et rend les médicaments plus efficaces.

Enfin, soignez votre moral ! Le stress, l'anxiété ou la dépression peuvent empirer les symptômes de l'asthme car ils sont considérés comme des facteurs déclencheurs de crises.

Aucun commentaire à L’asthme chez les personnes âgées 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires