Les carences alimentaires des personnes âgées

Il est prouvé qu’une bonne alimentation a un rôle préventif face au vieillissement. Néanmoins, les personnes de plus de 65 ans développent souvent des carences alimentaires ou nutritionnelles, c’est-à-dire le manque de certaines vitamines ou de certains minéraux. Ces carences peuvent alors être source de troubles médicaux ou en aggraver certains déjà existants. De ce fait, pour rester en bonne santé quel que soit l’âge, il est nécessaire d’avoir une alimentation équilibrée. Pour cela, nous vous proposons de découvrir plus en détails ces carences et comment lutter contre elles.

Carences Alimentaires Senior
© iStock

Pourquoi ce risque de carence alimentaire chez les séniors ?

Les besoins alimentaires d’une personne âgée sont assez similaires à ceux d’un adulte jeune. Mais le rapport d’une personne âgée, surtout si elle est seule, à la nourriture n’est plus ce qu’il était auparavant. De plus, sa capacité à assimiler les minéraux et les vitamines s’amenuise au fil du temps. Son régime alimentaire va donc nécessiter d’être un peu plus axé sur certains aliments afin d'éviter, justement, les problèmes de carence.

Bien souvent, on constate une dénutrition chez les personnes âgées et ce, pour différentes raisons.

  • Cela peut être lié à l’isolement social. Souvent seule pour manger, la personne peut alors ne pas avoir envie de cuisiner son repas, ni même de manger.
  • Dans le cas des personnes sous traitement médical, celui-ci peut avoir un impact sur le goût des aliments. On peut même constater un véritable dégoût pour la nourriture.
  • La personne peut également être confrontée à une perte d’autonomie qui peut alors l’empêcher de préparer ses repas, de faire ses courses voire de se nourrir normalement.
  • Des problèmes dentaires peuvent également gêner la prise d’alimentation et peuvent aller jusqu’à créer une aversion pour les repas.

Les seniors sont également plus enclins à souffrir de déshydratation, ce qui peut avoir pour effet d’aggraver une dénutrition ou une sous-nutrition.

Il est important de réussir à retrouver le plaisir des repas, ce peut être en allant au marché. De plus, cela vous permettra de profiter d’une activité physique qui sera bénéfique puisqu’il faut environ 30 minutes de marche par jour pour éviter la fonte musculaire.

Les carences alimentaires fréquentes

Chez les personnes âgées, on constate fréquemment des carences en vitamine D, en protéines, calcium, etc..

La vitamine D

C’est la carence alimentaire la plus fréquente chez les seniors, puisque la moitié de cette population en souffre. Pour lutter contre ce manque, on peut consommer du poisson gras, des abats, des œufs, du fromage, mais aussi du beurre. L’exposition aux rayons du soleil permet également au corps de créer de la vitamine D par lui-même, mais il faut, toutefois, veiller à se protéger pour éviter les brûlures. Cette carence peut accentuer l’ostéoporose.

Le calcium

Le calcium est nécessaire en plus grande quantité chez les personnes âgées. Une carence en calcium n’est pas toujours évidente à déceler puisqu’elle peut se traduire par des effets secondaires légers (engourdissements, os fragiles, crampes, etc.). Pour faire le plein de ce minéral, vous pouvez miser sur les produits laitiers, certaines eaux minérales, des graines et des noix, des légumes verts comme les épinards, le brocoli ou le choux, mais aussi les herbes aromatiques ou les algues. En effet, les algues comme la spiruline sont aussi riches en calcium que le lait, mais sont plus faciles à digérer.

Les vitamines B

Les vitamines B sont également essentielles à notre organisme. Chez les personnes âgées, des carences en vitamine B sont souvent diagnostiquées. Ces carences sont mises en cause dans certaines démences comme la maladie d’Alzheimer. Parmi les vitamines B, la vitamine B12 se trouve dans les produits d'origine animale. Si la personne suit un régime végétalien et ne se nourrit donc pas de produits d'origine animale quels qu’ils soient, on peut se tourner vers des céréales ou du lait de soja qui est enrichi en vitamine B12. Pour éviter une carence en vitamine B9, on peut manger des noix, des épinards, des haricots blancs, des choux de Bruxelles ou du brocoli, mais aussi du melon.

Femme âgée Alimentation Vitamines
© iStock

Le fer

Les carences en fer sont, elles aussi, plutôt fréquentes et peuvent être la cause de déficit immunitaire ou de risque d’anémie. On le trouve dans les produits d'origine animale, mais aussi dans les aliments riches en vitamine C comme les agrumes, les poivrons ou encore les épinards.

Les protéines

La consommation de protéines qu’elles soient d'origine animale ou végétale est essentielle puisqu’elle permet de lutter contre la fonte musculaire, mais aussi de fournir de l’énergie et de la force. Les problèmes dentaires peuvent pousser à se détourner de certains aliments difficiles à mâcher. Néanmoins, il est important de veiller à ce que cet apport de protéines reste suffisant en consommant des œufs, de la viande, du poisson, du fromage, etc.

Des fibres

La consommation de fibres est aussi importante. Il a été constaté que seulement 10 % des femmes arrivent à atteindre l’apport journalier nécessaire qui est de 20 g/ jour. Les fibres permettent de lutter contre la constipation et le ralentissement du transit. Il sera donc nécessaire de consommer des fruits et des légumes frais, des céréales, etc..

Recommandations nutritionnelles pour les personnes âgées

Pour éviter les carences, il est important de manger varié. La personne âgée doit donc trouver un moyen qui lui permet de retrouver le goût de manger. Ce peut être en partageant des repas avec d’autres personnes, en misant sur des aliments de goût, en se faisant livrer ses repas ou ses courses, etc..

Il est également primordial de s’assurer de boire suffisamment. On peut varier les goûts en consommant de l’eau plate, de l’eau gazeuse, de l’eau aromatisée, du thé, des tisanes, etc.. L’important est d’atteindre un minimum 1,5 litre de boisson par jour. En cas de problème de déglutition, il est possible d’avoir recours à de l’eau gélifiée. Il est également possible de prendre des compléments alimentaires en demandant l’avis du médecin ou du pharmacien. Il est également nécessaire d’éviter la sédentarité et de continuer à bouger chaque jour, en fonction de ce qui est possible, bien sûr.

Aucun commentaire à Les carences alimentaires des personnes âgées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires