Colle pour dentier : quand l’utiliser et comment s’en servir ?

En tant que porteur de prothèse dentaire, vous pouvez, pendant les repas, vous retrouver confronté à des gênes occasionnées par des aliments qui se glissent sous la prothèse et atteignent la gencive. Des irritations peuvent alors venir gâcher ce moment. Pour vous permettre de manger en toute sérénité et de profiter pleinement de votre journée, nous vous proposons de découvrir les colles pour appareil dentaire, mais aussi comment les utiliser.

Senior Dentiste Dentier
© iStock

Pourquoi avoir recours à une colle dentaire ?

Lorsqu’il est nécessaire de devoir utiliser une colle pour prothèse dentaire, il faut savoir que ce n’est pas normal. Une prothèse dentaire parfaitement ajustée ne nécessite pas d’avoir recours à ce type de produit. Néanmoins, dans le cas d’une malfaçon ou d’une diminution de l’ajustement due aux effets du temps, la perte d’adhérence qui survient peut être source d’inconfort. Vous pouvez alors vous retrouver à ne plus pouvoir manger ce dont vous avez envie (pomme, pain, bonbon, etc.).

La colle dentaire peut être utilisée pour éviter ce genre de désagrément qui peut aller de la simple gêne, par exemple parce que votre dentier bouge quand vous parlez, jusqu’à des situations gênantes, par exemple, si vous perdez votre dentier. Vous pouvez aussi utiliser la colle dentaire simplement parce qu’elle vous offre un certain sentiment de sécurité quant à l’adhérence de votre prothèse dentaire au quotidien.

La colle dentaire

D’une façon générale, la colle dentaire va créer une couche de protection entre les gencives et les dents. Ainsi, on constate :

  • que les éventuels mouvements de la prothèse sont limités ;
  • que le matelas de protection formé entre la prothèse et les gencives permet de limiter les irritations ou les douleurs ;
  • qu’une barrière est ainsi formée pour empêcher les aliments de se glisser sous la prothèse ;
  • et que la prothèse est maintenue en place.
Colle Dentaire Dentier
© iStock

Quelle colle dentaire utiliser ?

Le choix vous appartient totalement, puisqu’il n’existe pas vraiment de colle meilleure que toutes les autres. Il peut être nécessaire d’en essayer plusieurs avant de trouver celle qui vous correspond.

Le choix peut être fait en fonction de l’arôme ou de l’absence d’arôme, du degré d’adhérence, de la consistance : certaines sont liquides alors que d’autres sont plus épaisses.

Néanmoins, pour vous aider dans votre choix, voici quelques critères sur lesquels vous pouvez vous appuyer.

  • Pour votre colle dentaire, vous avez le choix entre des feuilles adhésives, une crème ou une poudre. La crème offre plus de précision dans son application. La poudre, quant à elle, est plus facile à doser. D’une façon générale, c’est l’utilisation des crèmes qui est privilégiée.
  • Il est possible d’opter pour des colles dentaires aromatisées. Leur inconvénient est cependant qu’elles risquent d’altérer le goût des aliments au moment des repas.
  • Vous pouvez choisir une colle dentaire contenant des actifs naturels, par exemple l’aloe vera aux vertus reconnues dans le cas de sensibilité des gencives.

L’utilisation de la colle dentaire

Nous vous proposons de découvrir comment utiliser votre colle dentaire en toute simplicité. Privilégiez plutôt une application le matin pour être tranquille tout au long de la journée.

Sous forme de crème adhésive :

  1. Votre prothèse dentaire doit être propre et parfaitement sèche pour permettre une bonne adhérence.
  2. Appliquez ensuite de petits points de colle tout le long du bord de l’appareillage.
  3. Enfin, appliquez votre prothèse en exerçant une pression légère pendant quelques secondes. Si vous constatez que la crème déborde, c’est que vous en avez trop mis.

Sous forme de poudre :

  1. Nettoyez votre prothèse dentaire, mais, dans ce cas, laissez-la humide pour permettre à la poudre de gonfler.
  2. Saupoudrez la surface de l’appareillage, puis secouez légèrement pour faire tomber l’excédent.
  3. Comme précédemment, appliquez votre prothèse et appuyez légèrement durant quelques secondes pour permettre l’adhérence.

Lorsque vous retirez votre prothèse, il est possible que des résidus de colle dentaire restent sur l’appareillage ou dans votre bouche. Rien d’anormal à cela, il suffit d’appliquer des règles strictes d’hygiène dentaire et buccale. En effet, votre prothèse dentaire nécessite elle aussi un bon nettoyage pour éviter l’accumulation de tartre et de bactéries qui peuvent être sources de problèmes tels que des irritations, des infections gingivales ou encore une mauvaise haleine.

  • Dans un premier temps, faites tremper votre dentier de 1 à 3 minutes.
  • Puis, avec une brosse spécialement conçue pour les dentiers et une pâte nettoyante adaptée, effectuez des mouvements rotatifs sur votre prothèse en veillant à retirer les résidus de colle.
  • Enfin, rincez-la à l’eau tiède.

Une alternative aux colles dentaires

Si les colles dentaires présentent l’avantage de rendre votre prothèse dentaire plus confortable, on peut se questionner sur le fait de mettre ce type de produit dans la bouche au quotidien. Il est alors possible d’opter pour un produit de fixation pour prothèse. Il suffit de charger en résine dentaire votre prothèse puis d’effectuer vous-même votre moulage. Ainsi, vous comblez les vides qui ont pu se créer et votre prothèse dentaire, qui est à nouveau parfaitement ajustée, joue à nouveau son rôle de ventouse pour permettre une bonne tenue.

Aucun commentaire à Colle pour dentier : quand l’utiliser et comment s’en servir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires