Comment lire un tensiomètre ?

Le tensiomètre électronique est un dispositif permettant de mesurer soi-même sa tension artérielle, en restant chez soi. Il permet donc de surveiller le patient à distance et évite de devoir se rendre trop souvent chez le médecin. Attention tout de même, cela ne remplace pas un rendez-vous médical. Pour mesurer sa tension encore faut-il savoir comment lire un tensiomètre. Explication.

Lire Tensiometre Conseils
© istock

Mieux comprendre la mesure de la tension artérielle

Auparavant, pour être rassuré sur son état de santé, il suffisait de lire une seule donnée, la tension systolique. Mais, les données de mesure ont été précisées afin de donner plus d’informations sur le patient. Non seulement, il y a deux types de tensions à mesurer, mais certains facteurs sont à prendre en compte pour savoir à quel moment il faut s’alarmer car on ne lit pas un tensiomètre de la même manière à 20 ans qu’à 80 ans. Alors comment lire correctement un à tensiomètre lorsque l’on mesure sa tension ?

  • Pression artérielle systolique

Cette pression correspond à la pression maximale dans les artères au moment de la contraction du cœur, quand le sang est propulsé. C’est le premier chiffre qui apparaît sur le tensiomètre.

  • Pression artérielle diastolique

Il s’agit de la pression minimale entre deux contractions. Cela correspond au moment où le cœur se remplit et les artères retrouvent leur taille initiale. Sur le tensiomètre, ce chiffre apparaît en deuxième position.

On exprime ces données en millimètre de mercure (mmHg). Une pression systolique de 11, correspond à 110 mmhG, une pression diastolique de 8 correspond à 80 mmHg. Cela correspond à une mesure de 11/8 de tension.

Comment lire le tensiomètre et comprendre ces chiffres ?

Facteurs à prendre en compte

On considère qu’une pression est bonne lorsqu’elle ne dépasse pas 135 mmHg pour la tension systolique, et 85 mmHg pour la tension diastolique. Elle doit être inférieure à ces chiffres. Cependant, pour lire un tensiomètre, il y a des critères qui entrent en compte, comme l’âge, le fait d’être atteint de diabète ou d’insuffisance rénale.

  • L’âge

Une tension systolique située entre 12 et 14 est correcte à n’importe quel âge. Mais elle a tendance à augmenter avec les années. Alors sachez que 15 de pression systolique chez une personne âgée de plus de 80 ans n’est pas inquiétant. Et inversement, une pression inférieure à 9 chez un sujet jeune et sportif, ne doit pas vous alarmer non plus.

  • État de santé

Avoir une tension inférieure à 12/8 peut être facteur de risques d’infarctus pour les personnes ayant une maladie coronaire. En cas d’hypertension artérielle lorsque l’on est au repos, et d’hypotension lorsqu’on est debout, il est préférable de laisser la tension augmenter au repos pour éviter un changement trop brusque en se levant qui peut être à l’origine de chutes.

Comment Lire Tensiometre
© istock

Valeurs normales et valeurs limites

Voici un tableau récapitulatif expliquant comment lire le tensiomètre, et savoir quand la tension est trop basse ou trop haute.

Tension systolique Tension diastolique
Hypotension < 100 < 70
Tension optimale < 120 < 80
Tension normale 120 - 129 80 - 84
Tension normale haute 130 -139 85 - 89
Seuil d’hypertension 140 90
hypertension légère 140 - 159 90 - 99
hypertension modérée 160 - 179 100 - 109
hypertension élevée > 180 > 110

Source : Société Française d'HyperTension Artérielle

Quelles autres constantes peut-on lire avec un tensiomètre ?

Le pouls

Certains tensiomètres permettent de connaître le pouls. Cela permet de mesurer la fréquence cardiaque de façon indirecte. Avec un tensiomètre, vous pouvez la mesurer de deux façons, avec l’artère humérale et radiale.

Le pouls se situe entre 50 et 100 battements par minute. Cela dépend si l’on est au repos, en train de s’activer, ou même stressé.

La pression artérielle pulsée

Présente sur certains tensiomètres et pas d’autres, la pression pulsée mesure la différence entre la tension systolique et la tension diastolique. Cette mesure donne une indication plus précise sur le risque cardio-vasculaire. La pression artérielle pulsée se mesure en utilisant une technique d’enregistrement percutanée.

Comment prendre correctement sa tension avec un tensiomètre ?

Il y a une façon correcte de prendre sa tension afin que les données soient fiables. Lire un tensiomètre ne peut pas se faire dans n’importe quelles conditions. Pour mesurer le plus efficacement possible votre tension artérielle, vous devez respecter ces quelques consignes :

  • Prenez votre tension le matin au réveil, avant de manger, puis le soir juste avant d’aller vous coucher. C’est là que votre organisme et le plus au repos lorsque vous êtes éveillé.
  • Vous devez obtenir une moyenne en mesurant votre pression artérielle 3 jours d’affilée.
  • À chaque fois que vous prenez votre tension, vous devez le faire 3 fois de suite.
  • Vous devez prendre votre tension dans un moment calme. Trouvez un lieu tranquille et attendez 5 minutes avant d’utiliser le tensiomètre.
  • Pendant que vous prenez votre tension, vous devez rester calme et ne pas bouger.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour bien prendre votre tension avec un tensiomètre !

JDS
86

A lire aussi :

Aucun commentaire à Comment lire un tensiomètre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires