Opération de la hanche : peut-on conduire avec une prothèse de hanche et à partir de quand ?

Avec les progrès en techniques chirurgicales, l’opération de la hanche est devenue de plus en plus courante. Elle permet de récupérer presque 100 % de la mobilité de sa hanche. S’il est possible de marcher très rapidement après l’opération, il faut respecter certains délais pour reprendre d’autres activités.

Conduire avec une Prothese De Hanche
© istock

Ainsi, faire du sport ou conduire avec une prothèse de hanche juste après l’opération n’est pas recommandé. Cependant, le temps de récupération varie beaucoup d’une personne l’autre. Découvrez au bout de combien de temps vous pourrez à nouveau conduire après la pose d’une prothèse de hanche, de l’avis du médecin, de la loi, mais aussi de votre assurance.

Au bout de combien de temps peut-on conduire après la pose d’une prothèse de hanche ?

Techniquement, il est possible de recommencer à conduire avec une prothèse de hanche dès que vous n’avez plus besoin des cannes de soutien. Cela prend environ 1 mois. Des séances de kinésithérapie seront nécessaires. Cependant, la question du délai à respecter recoupe plusieurs aspects, à la fois médicale, légale et vis-à-vis de votre assureur.

Recommandation médicale

Selon plusieurs études, le point de repère qui permet d’autoriser le patient à conduire à nouveau est le moment où il est capable de réaliser un freinage d’urgence avec la jambe droite. Pour en arriver là, les patients doivent attendre en moyenne 4 semaines de récupération après avoir subi une opération de la hanche, du genou ou une ligamentoplastie. Cette recommandation est à prendre avec des pincettes car cela dépend du patient. Certains seront capables de réaliser cet acte plus tôt, tandis que d’autres doivent attendre 6 à 8 semaines. Par ailleurs, un patient opéré de la jambe gauche peut reprendre le volant bien plus tôt. Néanmoins, les études qui ont démontré cela, sont américaines et ont été réalisées avec des voitures automatiques.

Il faut reprendre la conduite progressivement après l’opération de prothèse de hanche et commencer avec des petites distances. Vous ne devez pas ressentir de douleur. Pour les patients qui n’ont pas le droit à l’appui ou possédant une attelle rigide, ils devront attendre de pouvoir à nouveau marcher.

Recommandation légale

Le Code de la route stipule que « tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. » (article R412-6). En cas de contrôle, la peine encourue pour ne pas respecter cette loi peut être une amende de 150 euros maximum avec immobilisation du véhicule. Tout dépend, de l’interprétation de l’agent qui effectue le contrôle.

Il est donc préférable d’attendre d’être parfaitement capable de maîtriser son véhicule et, surtout, de ne pas porter une attelle pour reprendre la route. Par ailleurs, votre assurance peut vous jouer des tours s’il vous arrive un accident.

Attention, avec votre assureur si vous reprenez le volant

Avant de conduire avec une prothèse de hanche, vous devez vous assurer de pouvoir contrôler votre véhicule et d’éviter les accidents. S’il vous arrive un accident sur la route peu de temps après votre opération, l’assureur peut refuser de vous couvrir. Il pourra arguer que vous avez conduit alors que vous n’étiez pas en capacité de le faire. Le risque est accru s’il démontre que vous portiez une attelle et que vous éprouviez encore des difficultés à marcher. Suivez les recommandations de votre médecin avant de conduire après l’opération de la hanche.

Et pour les autres activités, quel est le temps de récupération après l’opération ?

L’objectif est que le patient redevienne autonome le plus rapidement possible et puisse reprendre ses activités quotidiennes, comme la conduite dès que possible. Le temps de récupération dépend de chaque patient. Cependant, la hanche est fonctionnelle dès que l’intervention est terminée. C’est la cicatrisation qui est plus longue. Le patient peut donc se lever et faire ses premiers pas juste après l’opération.

Il faut tout de même respecter quelques précautions dans les semaines qui suivent comme dormir sur le dos, choisir un lit haut et des sièges hauts pour éviter de faire une flexion trop importante de l’articulation en se levant ou en s’asseyant. Il vaut mieux prendre des douches que des bains et mettre un tapis antidérapant pour ne pas glisser. S’habiller assis et toujours commencer par la jambe opérée. Enfiler ses chaussures en posant ses pieds sur un tabouret de 20 à 30 cm de haut, etc.

Bien qu’il ne soit pas possible de conduire immédiatement après la pose d’une prothèse de hanche, il est possible de faire des trajets en voiture en tant que passager. Veillez à reculer le siège pour vous installer plus facilement dans le véhicule. Quant au fait de conduire avec une prothèse de hanche, il faut respecter un délai de plusieurs semaines avant de prendre le volant en toute sécurité.

Dans quel cas la pose d’une prothèse de hanche est-elle préconisée ?

Une prothèse de hanche peut s’avérer nécessaire dans certains cas d’arthrose. En effet, le cartilage s’effrite ce qui provoque un frottement de la hanche. À la fin, les deux os qui forment l’articulation de la hanche se touchent ce qui provoque des pincements qui entravent les mouvements et génèrent des douleurs.

La gonarthrose et l’arthrose de la hanche sont les deux types d’arthropathie dégénérative les plus souvent opérées. Pour mesurer l’atteinte de l’articulation, on réalise une arthroscopie qui permet d’obtenir des images de l’articulation via l’insertion d’un petit câble flexible avec une caméra. Suite à cet examen, le médecin décide s’il faut réaliser une opération de la hanche. Sachez que la chirurgie s’effectue en moyenne 7 ans après l’apparition des premiers symptômes. Il n’est donc pas nécessaire d’opérer dès l’apparition de la pathologie.

L’opération de la hanche permet de retrouver une mobilité et un confort dans l’articulation. Il est possible de courir, marcher ou même de conduire avec une prothèse de hanche. Ces activités peuvent être reprises au fur et à mesure selon le temps de récupération du patient. Suivez bien les recommandations médicales et légales pour recommencer à conduire, car votre assureur peut vous attendre au tournant.

JDS
146

A lire aussi :

Aucun commentaire à Opération de la hanche : peut-on conduire avec une prothèse de hanche et à partir de quand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires