Les critères pour bien choisir un appareil auditif

Les oreilles c’est un peu comme les yeux, une fois que leur fonctionnement est atteint et diminué, notre champ auditif diminue. Si la réception des sons au niveau des deux oreilles est parfaitement équilibrée, vous localisez facilement les sons et vous entendez mieux. Mais choisir un appareil auditif n’est pour autant, pas une démarche si simple qu’il ne peut le paraître.

Senior Appareil Auditif
© istock

Comment sélectionner son appareil auditif ?

Si vous désirez être appareillé pour la première fois, le choix peut vous paraitre compliqué et délicat. Face aux nombreux appareils sur le marché, ce n'est jamais simple de s’y retrouver. Le plus simple est de faire appel à l’aide des audioprothésistes qui vous conseillent avec précision. Ils savent parfaitement s’adapter à vos attentes et surtout à vos besoins. La plupart des centres auditifs aujourd’hui vous proposent des consultations gratuites et même des périodes d’essai pour ajuster efficacement vos appareils.

Les critères de choix les plus fondamentaux

Les principaux critères sont ces derniers :

  • Le degré de perte auditive : profonde, sévère, moyenne ou légère, ainsi que le type d’atteinte.
  • Les fonctionnalités qui sont importantes pour vous : application mobile, rechargeable, streaming de la télévision, ergonomique, invisible…
  • Votre style de vie : hobbies, professions, types d’activités…
  • Votre budget : celui-ci varie avec le montant de vos ressources, des aides financières dont vous pouvez bénéficier, de votre mutuelle…

Le degré de la perte auditive

Le degré de votre déficience auditive, ainsi que sa forme, impacte directement la sélection que vous faites. En effet, un appareil auditif invisible ne peut corriger que les pertes auditives légères. Le contour classique corrige en revanche, les pertes plus sévères et même profondes pour certains d’entre eux. Vous allez tout de même choisir sa forme selon vos attentes également.

Le degré de votre perte auditive est exprimé en dB et c’est elle qui oriente votre choix. L’amplification nécessaire est un critère absolument incontournable.

La courbe de votre audiogramme est également déterminante, plus celle-ci est complexe, plus il est préférable d’avoir de nombreux canaux d’adaptation pour ajuster au maximum la correction nécessaire.

Le choix du niveau de performance selon votre mode de vie

Vous serez peut-être étonné, quand vous allez voir votre audioprothésiste, par les questions qu’il va vous poser. Il vous interroge sur vos habitudes et votre quotidien, il s’enquiert de vos activités sportives, musicales ou de vos hobbies. Celles-ci influent forcément sur le choix du niveau de performance. Si vous êtes souvent dans des milieux bruyants, entouré de beaucoup de monde, l’appareil haut de gamme sera plus confortable. Si vous avez peu l’occasion de vous retrouver en groupe, vous vous tournez vers des appareils moins chers et plus simples.

Appareil Auditif Senior
© istock

Le prix : le critère fondamental

Ce dernier varie en fonction des caractéristiques techniques et du fabricant, quel que soit le type d’appareillage choisi : intra-auriculaire ou contour d’oreille. Généralement d’une marque à l’autre, les tarifs sont similaires selon la gamme choisie.

On peut diviser ces gammes en trois catégories, selon les fonctionnalités proposées et leurs caractéristiques techniques. :

  • Les appareils de la gamme « économique » présentant moins de fonctionnalité sont proposés entre 590 et 945 euros. Ils ne proposent pas toutes les fonctionnalités telles que les dernières technologies de réduction du son, le rechargement et ils sont surtout performants dans les milieux peu bruyants, pour les conversations à deux.
  • Les appareils de la gamme « dynamique » offrent de meilleures performances dans les conditions plus bruyantes : repas de famille, réunion avec plusieurs personnes, voiture, restaurant… Ils présentent toutes les fonctionnalités que vous pouvez souhaiter mis à part la bande passante élargie. La gamme de prix se situe entre 995 et 1095 euros.
  • La gamme « excellence », la plus haut de gamme, propose des appareils avec toutes les fonctionnalités et des performances beaucoup plus élevées dans les conversations à plusieurs notamment, mais également dans les autres situations. Le prix moyen est de 1195 euros.

En demandant des devis à plusieurs enseignes, vous constatez que les marques proposées sont quasiment toujours les mêmes, ce qui n’empêche pas une grande variation de prix.

Dans le prix de l’appareil auditif sont inclues certaines prestations, imposées par la loi comme : le réglage des appareils pour qu’ils soient parfaitement adaptés, le suivi de ces derniers, ainsi qu’une garantie de quatre ans, durée de vie moyenne de ces appareils. La sécurité sociale prend en charge une partie de ce prix (210 euros par oreille), complété par votre mutuelle selon le contrat que vous avez. Plus le prix est élevé, plus le reste à charge le sera également.

Sources :

Aucun commentaire à Les critères pour bien choisir un appareil auditif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires