Déshydratation senior : 15 symptômes qui doivent alerter

La sensation de soif est un mécanisme naturel du corps qui a pour but d’alerter que l’eau est en quantité insuffisante dans le corps. Chez les personnes âgées, ce mécanisme fonctionne au ralenti et lorsqu’il se déclenche, la personne a déjà perdu 5 à 7 % de ses réserves d’eau. C’est pourquoi, les seniors sont plus souvent victimes de déshydratation, terme qui est synonyme de manque d’eau dans l’organisme. Cela est d’autant plus dangereux que l’eau est essentielle au corps pour permettre à ses cellules et organes de correctement remplir leur fonction. Pour pouvoir réagir face à la déshydratation, nous vous proposons d’en découvrir les symptômes.

Senior Déshydratation
© iStock

En quoi l’hydratation est-elle nécessaire ?

Nous n’avons pas tous les mêmes besoins en eau, puisque ceux-ci vont dépendre du poids et de l’âge de chacun. Néanmoins, nous avons tous besoin d’un apport suffisant pour être en bonne santé. Et pour cause, l’eau représente 60 % de la masse corporelle. Elle est nécessaire pour maintenir la température corporelle, réguler la pression artérielle, éliminer les déchets métaboliques et bien plus encore.

On comprend donc qu’elle est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme. Sans une consommation d’eau suffisante, ces différentes fonctions ne peuvent donc pas être remplies. Quel que soit notre âge, il est donc essentiel de boire avant que la sensation de soif n’apparaisse, car elle est déjà le signal d’un manque de liquide dans l’organisme.

Les causes de la déshydratation

Nous avons évoqué le fait qu’en vieillissant la sensation de soif peut diminuer, de façon à en devenir dangereuse, mais ce n’est pas la seule raison qui entraîne une déshydratation. Il a été constaté que d’autres causes peuvent entraîner la déshydratation.

  • Une personne placée sous un traitement médical qui a un effet soit diurétique, soit laxatif, peut alors se déshydrater.
  • Le vieillissement des reins peut, dans certains cas, diminuer la fonction rénale.
  • Des troubles digestifs ou une infection de l’appareil digestif, par exemple, la gastro-entérite, peuvent entraîner une déshydratation due aux vomissements et aux diarrhées.
  • Durant les périodes d’importantes chaleurs ou à cause d’un effort physique, une sudation importante peut alors favoriser une déshydratation.
  • Certaines maladies chroniques peuvent aussi être favorables à la déshydratation. On citera parmi elles le diabète, l’hypertension, etc..
  • Tout comme les personnes atteintes d’hypernatrémie, qui est alors source d’une augmentation du taux de sodium dans le sang.
  • Enfin, nous citerons les maladies digestives telles que l’occlusion intestinale, etc., comme facteurs de risque.

Les symptômes qui doivent alerter

On peut être confronté à une déshydratation légère ou à une déshydratation sévère, dans les deux cas, il est important d’intervenir pour éviter que le problème ne s’aggrave. Nous vous proposons donc de découvrir les différents symptômes dans l’un ou l’autre cas.

Les symptômes dans le cas d’une déshydratation légère

Quand la soif ne se manifeste pas, il est, dans un premier temps, possible de constater les symptômes suivants :

  • la personne n’a pas d’appétit et ce, de façon inexpliquée ;
  • la personne déshydratée peut également souffrir d’une sensation de grande fatigue, qui peut aller jusqu’à de la somnolence ;
  • de la fièvre peut également apparaître.

Les symptômes dans le cas d’une déshydratation sévère

Dans le cas où la personne souffre d’une déshydratation sévère, il est possible de constater les symptômes suivants :

  • la peau perd son élasticité dans les cas les plus avancés, après avoir été, au préalable, plus froide et sèche ;
  • les lèvres, tout comme la langue, peuvent souffrir de sécheresse ;
  • il est également possible de constater une perte de poids pouvant dépasser les 5 % ;
  • les urines sont moins abondantes et sont de couleur plus foncée ;
  • les yeux peuvent se cerner et les larmes disparaître ;
  • il est possible de ressentir des crampes ou des douleurs musculaires inhabituelles qui sont alors liées à la déshydratation ;
  • des maux de tête peuvent également apparaître, ils sont aussi appelés « céphalées » ;
  • il est possible que la personne soit confuse, désorientée ou encore très agitée ;
  • une hypotension orthostatique, qui se manifeste par des vertiges lorsque l’on passe de la station assise à debout, peut se faire ressentir ;
  • des chutes peuvent être entraînées par des troubles de la conscience et de la vigilance dus à la déshydratation ;
  • le pouls de la personne peut être élevé, même lorsqu’elle est au repos ;
  • les chutes de tension font aussi partie des symptômes de la déshydratation.
Déshydratation Personne âgée
© iStock

Diagnostiquer et traiter la déshydratation

Dans le cas où un ou plusieurs symptômes sont constatés, il est nécessaire de s'alarmer et de contacter le médecin traitant. Il va alors procéder à un examen clinique qui lui permettra de diagnostiquer s’il s’agit effectivement d’une déshydratation, mais aussi, si celle-ci est grave ou non. Il va ainsi contrôler le pouls, faire le test du pli cutané pour voir si la peau du patient revient et ainsi tester son élasticité, une analyse d’urine, etc..

Dans certains cas, un bilan sanguin peut être nécessaire pour déterminer la source de la déshydratation et s’assurer qu’elle n’est pas causée par une maladie. Selon la gravité, il est possible traiter la déshydratation en compensant simplement le manque d’eau ou en recommandant la consommation de certaines boissons qui permettent de combler les pertes de sels (sodium et potassium). Si celles-ci sont trop importantes et chez les personnes âgées, il peut être nécessaire de procéder à une injection. La déshydratation sévère peut entraîner l’hospitalisation de la personne surtout lorsque celle-ci est associée à des troubles de la vigilance.

Prévention

Pour éviter tout problème de déshydratation, il est préférable de ritualiser la prise de boisson. Cela permet de parer au problème que nous avons évoqué précédemment, à savoir que chez les personnes âgées, souvent, la sensation de soif ne se fait pas ressentir ou se fait ressentir trop tard et ne permet pas une consommation régulière.

On peut alors laisser une ou deux bouteilles contenant la quantité nécessaire recommandée par jour, c’est-à-dire environ 30 ml par kilo de poids, et demander à la personne de la boire au fil de la journée. Il existe également des verres qui s’éclairent pour rappeler à la personne de boire.

Aucun commentaire à Déshydratation senior : 15 symptômes qui doivent alerter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires