Espérance de vie avec la maladie d’Alzheimer : tout ce qu’il faut savoir

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau. En France, elle touche environ 850 000 personnes. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter avec l’augmentation de l’espérance de vie et qui devrait atteindre 1 800 000 cas d’ici 2050, d’après la fondation Vaincre Alzheimer.

Esperance De Vie maladieAlzheimer
© istock

Cette maladie est donc susceptible de toucher un grand nombre de Français et de leurs proches, avec pour conséquence une perte de l’autonomie pour le patient et une réduction de son espérance de vie. Plus la maladie est prise en charge tôt, plus il est facile de retarder l’évolution de la pathologie. C’est pourquoi il est important de repérer les signes précurseurs rapidement. Quels sont les symptômes de la maladie ? Combien de temps peut-on vivre avec la maladie d’Alzheimer ? Faisons le point.

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui cause une perte progressive des neurones. Cela entraîne une détérioration lente des fonctions cognitives. Le symptôme le plus courant, et le plus connu, est la perte de mémoire. Lorsque la maladie progresse, le patient perd également ses mots et la capacité à s’exprimer. Par ailleurs, la maladie d’Alzheimer réduit considérablement l’espérance de vie. Avant d’en arriver au décès, la personne atteinte devient de plus en plus dépendante à cause de la perte de ses facultés mentales. Au fur et à mesure, de plus en plus de symptômes vont apparaître. Il existe plusieurs stades de la maladie, du plus léger au plus sévère, permettant de décrire l’évolution des déficits cognitifs observés chez le patient. Plus le stade est avancé, plus il est difficile de maintenir la personne à domicile même avec surveillance.

Vers quel âge se déclare-t-elle ?

La maladie se déclare généralement autour de l’âge de 65 ans. Plus elle se déclare tôt, plus l’espérance de vie avec la maladie d’Alzheimer est courte. Les patients dont les premiers symptômes apparaissent plus tard, vers l’âge de 75 ans vivent plus longtemps. Lorsque la maladie se déclare de façon précoce, elle progresse plus rapidement. Généralement, son apparition est liée à l’âge mais il existe également des facteurs héréditaires et génétiques qui peuvent provoquer le déclenchement précoce de la maladie.

Combien d’années peut-on vivre avec la maladie d’Alzheimer ?

L’espérance de vie avec la maladie d’Alzheimer dépend beaucoup de la personne qui est atteinte et du moment où la pathologie a été diagnostiquée. Elle se situe généralement entre 8 et 12 ans en moyenne. Évidemment, plus elle est repérée tôt, plus les médecins pourront ralentir sa progression grâce à des traitements spécifiques. Une détection tardive accélère l’évolution d’Alzheimer et a pour conséquence de raccourcir significativement l’espérance de vie du patient. C’est pour cela qu’il est important de faire attention aux signaux d’alerte. Nous allons vous expliquer quels sont les premiers symptômes et l’évolution d’Alzheimer.

Quels sont les premiers symptômes et les différents stades de la maladie ?

La maladie d’Alzheimer évolue sur plusieurs années. Au début, les symptômes peuvent être très légers, voire presque imperceptibles. Nous vous expliquons les 7 stades de la maladie pour mieux repérer les premiers signes.

Stade 1 : aucun déficit cognitif

La personne ne présente encore aucun signe de démence ou de perte de mémoire.

Stade 2 : Déficience cognitive très légère

La personne souffre de symptômes qui peuvent être attribués à l’âge, comme des trous de mémoire, le fait de ne pas trouver ses mots. Elle peut également oublier l’emplacement de certains objets du quotidien. Cependant, aucun symptôme de démence n’est décelé, ni par le corps médical ni par l’entourage.

Stade 3 : Déficience cognitive légère

Les symptômes se font plus présents et les proches commencent à remarquer des troubles de la mémoire et de la concentration. Le patient présente des difficultés à trouver ses mots ou des noms, à se souvenir de personnes qu’elle a rencontrées récemment, oubli instantanément quelque chose qu’elle vient de lire... Elle perd des objets, car elle les range au mauvais endroit. Certaines tâches deviennent difficiles à réaliser en particulier dans un contexte professionnel ou social. Enfin, elle a dû mal à planifier ou à organiser.

Stade 4 : Déficience cognitive modérée

La maladie est encore à son stade précoce ou léger. Un examen médical permet de détecter des symptômes de la maladie d’Alzheimer, comme le fait d’oublier des événements récents, de ne pas réussir à effectuer certains calculs mentaux (décompte de 7 en 7 à partir de 100), de ne pas parvenir à réaliser des tâches simples du quotidien (préparer un repas, régler des factures ou gérer ses comptes). La personne ne se rappelle pas événements de son propre passé. Elle s’efface ou a des sautes d’humeur durant les situations qui sont éprouvantes pour elle socialement ou mentalement.

Stade 5 : Déficience cognitive modérément sévère

Les troubles de la mémoire ou du raisonnement sont de plus en plus présents. La personne peut avoir besoin d’assistance dans les actes de vie quotidienne. Les symptômes à ce stade sont généralement :

  • l’incapacité à se rappeler de son numéro ou de son adresse, ou du lycée ou collège où elle a étudié ;
  • la perte de ses repères spatio-temporels ;
  • difficultés à résoudre des calculs mathématiques simples ;
  • la nécessité d’être aidé pour choisir ses vêtements en fonction de la saison ou d’un événement ;

En revanche, le patient est encore capable de se souvenir d’événements majeurs de sa vie ou de celles de ses proches et de sa famille. Elle peut encore s’alimenter et aller aux toilettes seule.

Stade 6 : Déficience cognitive sévère

Les symptômes s’aggravent et on entre alors dans une phase avancée de la maladie. Parmi les symptômes à ce stade, on retrouve :

  • oubli d’événements récents et passés de sa vie et de son entourage  ;
  • oubli des noms de son conjoint ou du personnel soignant ;
  • besoin de supervision pour s’habiller (ex : se trompe de vêtements) ;
  • rythme de sommeil perturbé ;
  • avoir des difficultés à réaliser certains gestes de sa toilette sans assistance ;
  • incontinences urinaires ou fécales ;
  • trouble de la personnalité ou du comportement (paranoïa, hallucination…), troubles obsessionnels compulsifs, comportement répétés, ritualisés, comme déchirer du papier ;
  • se perdre ou errer.

Stade 7 : Déficience cognitive sévère

C’est la phase terminale de la maladie. La personne a perdu beaucoup de facultés, elle ne parvient plus à interagir avec les autres, elle ne prononce que quelques mots ou phrases de façon sporadique, elle ne contrôle plus ses gestes, ne sourit plus, a des réflexes anormaux, etc. Le patient a donc besoin d’assistance permanente pour les activités du quotidien.

Quelles sont les causes de décès chez les patients ?

Ce n’est pas la dégénérescence cognitive qui cause le décès directement, mais les symptômes qu’elle entraîne. C’est pour cela que l'espérance de vie avec la maladie d’Alzheimer est réduite. La personne devient grabataire, c’est-à-dire qu’elle a du mal à quitter son lit et développe d’autres problèmes qui affectent sa santé. Elle développe par exemple des escarres (plaies dues à l’immobilisation), des infections urinaires et respiratoires. Enfin, la personne perd sa capacité à déglutir ce qui entraîne une malnutrition qui mène au décès.

JDS
86

A lire aussi :

Aucun commentaire à Espérance de vie avec la maladie d’Alzheimer : tout ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires