Lutter contre le froid chez les personnes âgées : nos solutions

En vieillissant, certaines personnes âgées deviennent plus sensibles au froid. Paradoxalement, d’autres souffrent d’une baisse de la température corporelle qui les fait moins ressentir le froid, mais cela est loin de présenter un avantage. Au contraire, cette baisse de la sensibilité les rend plus vulnérables. Pour rester en bonne santé, les personnes âgées doivent maintenir et augmenter leur température corporelle. Nos astuces vous aideront à prévenir le froid et ses dangers.

Personne Agee Sensation Froid
© istock

La sensation de froid chez les personnes âgées

Les personnes âgées qui ont toujours froid peuvent avoir ce problème à cause d’une question de comportement. Il arrive que les personnes vieillissantes ne s’hydratent pas assez car elles perdent la sensation de soif. C’est la même chose en ce qui concerne l’appétit et l’alimentation. Leur apport calorique diminue et les affaiblit. Cela accentue également la perte de poids et de masse graisseuse qui permet de maintenir la chaleur du corps.

Autre problème : le manque d’activité. Certaines personnes âgées ont une mobilité réduite, d’autres manquent d’énergie ou ont le moral en baisse, et parfois ces facteurs se cumulent. Cela les rend beaucoup plus sédentaires. Elles restent assisent toute la journée, sans s’activer et donc elles produisent moins de chaleur ce qui les rend frileuses. Les personnes âgées souhaitant faire des économies d’énergie baissent le thermostat de leur chauffage. Si elle le baisse trop elles peuvent avoir froid, sachant qu’en vieillissant il faut maintenir la température autour de 20° C. Elles doivent également veiller à se couvrir suffisamment lorsqu’elles sortent.

La baisse de la chaleur corporelle due à l’âge

En raison du vieillissement, la température du corps baisse naturellement. Cela est le résultat de plusieurs facteurs. C’est un peu comme si le thermostat de notre corps se déréglait. En effet, c’est l’hypothalamus qui régule la température du corps. Avec l’âge, son efficacité diminue.

Par ailleurs, le métabolisme ralentit ce qui provoque une diminution de la production de chaleur. La température interne normale communément admise est de 37° C, avec de légères variations selon les moments de la journée. La température de 37° C est considérée comme le point d’équilibre depuis l’étude réalisée par Carl Reinhold August Wunderlich en 1851. Mais une récente étude américaine, publiée dans le Journal of General Internal Medicine, remet cela en cause. La température aurait diminué au cours des deux derniers siècles. Elle serait passée à 36,5°C en moyenne. En tous les cas, cette moyenne baisse chez les personne âgées, tournant plutôt autour de 36,1°C.

Autre facteur important, avec l’âge, la masse musculaire tout comme la masse graisseuse diminuent. Cela peut donner à une personne âgée l’impression qu’elle a toujours froid. Enfin, notre corps régule naturellement la chaleur en la concentrant vers les organes vitaux. C’est pour cela que les extrémités (doigts, pieds) sont les premières parties du corps où nous ressentons le froid. Quand il fait froid, nos vaisseaux sanguins deviennent plus étroits. C’est ce qu’on appelle la vasoconstriction, qui permet de maintenir l’afflux de sang vers les organes vitaux, malgré le froid. Mais chez les personnes âgées, ce système est moins efficace et provoque une dispersion de la chaleur.

Finalement, avoir les pieds et les mains froides est un bon signe. Cela veut dire que votre corps parvient encore à se réguler. Mais c’est aussi le signe que vous devez vous réchauffer ! Lorsqu’on vieillit, notre organisme a beaucoup de difficulté à s’adapter aux changements de température. Par ailleurs, cela nous rend plus vulnérables à certaines maladies ou infections car notre système immunitaire est également moins efficace.

Senior Toujours Froid
© istock

Les dangers du refroidissement chez les personnes âgées

Le froid entraîne certains risques chez les personnes âgées, d’autant plus qu’elles y deviennent plus insensibles. Si une personne âgée a toujours froid, c’est bon signe. Mais il faut faire attention à ce que cela ne dure pas. En effet, le froid peut augmenter la tension chez les plus âgés et entraîner des problèmes cardiovasculaires. Conséquence de cela, les sujets risquent de faire un infarctus ou même d’avoir des accidents cérébrovasculaires. Cela peut également leur donner une sensation de grande fatigue. Elles pourront alors prendre des médicaments pour faire remonter la tension.

Le froid augmente également le risque d’hospitalisation pour les personnes atteintes de maladies respiratoires. Cela fait apparaître ou aggrave certains symptômes déjà présents. On a aussi plus de chance d’attraper la grippe quand on a froid. Les organismes des personnes âgées ont moins de défense contre les virus. Dans certains cas, la grippe se transforme en pneumonie et cela peut être fatal.

Les gelées peuvent être un vrai problème chez les personnes âgées qui ont toujours froid. Cela engourdit les pieds et peut provoquer des chutes aux conséquences graves.

Enfin, le froid peut mener à l'hypothermie. Il est également responsable d’engelures ou aggrave les rhumatismes ou l’arthrite.

Conseils pour réchauffer une personne âgée qui a toujours froid

Une personne qui a toujours froid peut remédier à ce problème en suivant les recommandations suivantes :

  • bien s’hydrater en buvant régulièrement même si l’on n’a pas soif ;
  • bien manger sain et équilibré, augmenter son apport en protéine, et penser à manger chaud ;
  • faire des activités physiques, même douce, yoga, marche et exercices à faire à la maison
  • augmenter le chauffage pour que la température à l’intérieur soit comprise entre 19° et 22° C. Il est préférable d’utiliser un régulateur afin de la température soit réglée en fonction du moment du jour et de la nuit.
  • S’habiller chaudement quand on sort, et même chez soi. Mettre des chaussettes épaisses pour l’intérieur car ce sont les extrémités qui se refroidissent le plus rapidement.
  • Éviter les courants d’air en bouchant les trous et ne pas ouvrir les fenêtres.
  • Utiliser des bouillottes.
Personne Agee Froid
© istock

Il existe des aides financières pour aider à améliorer le chauffage ou faire des travaux d’isolation afin de réaliser les économies d’énergies.

Enfin, pour les personnes âgées étant plus sujettes à la grippe doivent se faire vacciner chaque année.

JDS
86

A lire aussi :

Aucun commentaire à Lutter contre le froid chez les personnes âgées : nos solutions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires