Hypotension artérielle : que faire en cas de baisse de tension ?

L’hypotension est une pression artérielle plus basse que la normale. Si certaines personnes peuvent en ressentir les effets et en souffrir au quotidien, d’autres ne se rendront compte de rien. Qu’est-ce que l’hypotension artérielle ? Par quoi est-elle causée ? Est-il possible d’éviter l’hypotension ?

Hypotension Artérielle
© iStock

Qu'est-ce que l'hypotension artérielle ?

La tension ou pression artérielle est la force qu'exerce le sang sur la paroi des artères. Lorsque l'on souffre d'hypotension artérielle, la pression du sang est anormalement basse. Il s'agit plus ou moins du contraire de l'hypertension. Cet état peut être transitoire ou permanent, fréquent ou bien occasionnel. Certaines personnes ont, naturellement, une pression sanguine basse. Ce n'est pas une maladie en soi mais plutôt le symptôme d'une pathologie.

Lorsque la pression sanguine baisse, cela peut s'accompagner d'étourdissements et d'une faiblesse qui peut durer quelques secondes. Parfois, cela conduit même à un évanouissement. Souvent, ces symptômes surviennent lorsque l'on se lève trop rapidement, par exemple. La pression est aussi importante que le rythme cardiaque ou la température du corps et il est essentiel de la maintenir à un niveau constant, de manière à ce que l'organisme fonctionne correctement.

Il existe plusieurs formes d'hypotension :

  • orthostatique ou posturale : la forme la plus courante. C'est le phénomène qui survient lorsque l'on se relève trop vite de la position allongée à la position debout. En effet, le corps n'a pas le temps de s'adapter et la tension chute, ce qui provoque une sensation de vertige et un voile devant les yeux,
  • postprandiale : il s'agit là de la baisse de tension artérielle qui peut survenir après un repas copieux, surtout chez les personnes âgées. Le flux sanguin, concentré sur l'estomac et les intestins pour favoriser la digestion, peut alors provoquer une diminution de la pression artérielle,
  • intracrânienne : il s'agit d'une chute de la pression sanguine à l'intérieur du crâne. Cela peut mener à des troubles neurologiques et psychiques.

Quelles en sont les causes ?

Il n'existe pas, la plupart du temps, de cause évidente à l'hypotension et souvent, les causes sont anodines. Cependant, si l'hypotension revient de manière récurrente, il est conseillé de consulter un médecin. En effet, cela pourrait venir d'un problème neurologique qui perturberait le système nerveux (qui contrôle la pression sanguine). Cela peut aussi venir de la prise d'un médicament, notamment chez les personnes âgées.

Pour l'hypotension orthostatique, on peut citer, parmi les causes les plus courantes :

  • une déshydratation (avec fièvre ou non). Cela peut toucher les aînés, moins sensibles à la soif,
  • certains médicaments notamment ceux utilisés pour traiter l'hypertension ou les troubles érectiles, les antidépresseurs, les anxiolytiques et les neuroleptiques, la nitroglycérine (et les dérivés nitrés), les diurétiques ou les médicaments pour traiter l'insuffisance cardiaque,
  • la consommation d'alcool ou de cannabis,
  • une immobilisation prolongée au lit, une perte de poids importante ou un déconditionnement physique peuvent aussi entrer en ligne de compte,
  • un trouble du cœur ou des vaisseaux sanguins comme des troubles cardiaques, l'infarctus du myocarde, l'insuffisance cardiaque, les varices larges et nombreuses,
  • le diabète (car il peut endommager le système nerveux),
  • les maladies qui touchent au système nerveux comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques,
  • les accidents vasculaires cérébraux et maladies dégénératives qui atteignent le système nerveux autonome,
  • une insuffisance de la glande surrénale (situées au-dessus de chaque rein)
  • l'arrêt d'un traitement à base de cortisone après une longue prise.

Une hypotension postprandiale est plus fréquente si vous souffrez de diabète, d'une insuffisance cardiaque ou rénale ou encore de la maladie de Parkinson. Une hypotension grave peut aussi arriver en cas d'hémorragie importante, de choc anaphylactique ou de septicémie. Dans ces cas-là, il est primordial de bénéficier de soins médicaux urgents.

Hypotension Artérielle Coeur
© iStock

Comment remédier à l'hypotension artérielle ?

L'hypotension artérielle ne nécessite pas spécialement de consultation médicale. Il est possible, pour y remédier, de modifier ses habitudes de vie. Il convient de s'hydrater correctement (il faut boire entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour), d'éviter de boire de l'alcool, se lever du lit ou du canapé de manière progressive. De même, évitez de vous rendre dans des environnements chauds de type sauna.

En revanche, si les vertiges et les évanouissements causés par l'hypotension sont fréquents, une consultation médicale est obligatoire, de manière à écarter toute pathologie sous-jacente.

Il est possible de diminuer la survenue de ces malaises en modifiant sa façon de vivre. Il faut se lever du lit progressivement. D'abord, étirez-vous, puis asseyez-vous sur le bord du lit quelques minutes. Ensuite, vous pouvez vous mettre debout doucement. De cette façon, le corps s'adapte à la position debout, qui peut être plus difficile à supporter pour le cœur.

Si vous le pouvez, faites une sieste à la fin de votre repas. Ainsi, l'organisme sera au repos et pourra mieux gérer la digestion. Même si vous ne parvenez pas à vous endormir, le fait de vous allonger quelques minutes est bénéfique.

Si vous avez des varices, privilégiez le port des bas de contention. Au cours de la journée, le sang a tendance à stagner au niveau des varices, dans les jambes, et a plus de mal à remonter jusqu'au cœur. Cela fait donc diminuer la pression artérielle et peut favoriser l'arrivée de malaises. Avec les bas de contention, le sang ne stagne pas et la tension est meilleure.

On ne le répétera jamais assez mais avoir une bonne hydratation est primordiale. Il faut boire beaucoup d'eau au cours de votre journée car de cette façon, le volume sanguin augmente et la pression artérielle aussi. Il vaut mieux éviter l'alcool car cela dilate les vaisseaux et fait baisser la tension.

Cela peut paraître étonnant mais en cas d'hypotension artérielle, il est conseillé de manger plus de sel. En effet, le sel a tendance à favoriser la rétention d'eau, dans les artères par exemple. De fait, il augmente ainsi la pression. Attention, toutefois, il faut toujours demander l'avis de votre médecin car le sel peut être néfaste pour certaines pathologies et, en France, on a tendance à en manger trop.

Aucun commentaire à Hypotension artérielle : que faire en cas de baisse de tension ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires