Lit médicalisé : comment fonctionne la location ?

Lorsqu’une personne vieillit, il est possible que son état de santé ou un handicap la force à investir dans un lit médicalisé. Il en existe plusieurs modèles, dans différentes tailles (2 places, 120 cm) :  le lit médicalisé pour les enfants, le lit médicalisé pour les personnes souffrant d’Alzheimer ou le lit médical électrique. Comment louer un lit médicalisé ? Quid des tarifs ? Voici toutes les informations nécessaires pour louer un lit médicalisé.

Louer Lit Medical
© istock

Pourquoi avoir besoin d'un lit médicalisé

Il est possible qu'une personne devienne dépendante et ait alors besoin de changer de lit car elle n'est plus physiquement capable de monter et de dormir dans un lit classique. Il est alors possible d'acheter un lit médicalisé. Les lits médicalisés disposent de nombreuses fonctions destinées aux personnes âgées et malades et qui souffrent d'une perte de mobilité.

Les diverses options proposées permettent à la famille ou à l'auxiliaire qui s'occupe de la personne âgée et/ou handicapée de faire moins d'efforts physiques, notamment lors du lever ou du coucher de la personne aidée. De plus, avoir un lit médicalisé permet aussi d'assurer et d'augmenter la sécurité du malade.

Un lit médicalisé dispose toujours d'un réglage pour la hauteur et aussi d'un relève-buste électrique. Il est possible d'y ajouter, ensuite, d'autres fonctionnalités comme un relève-jambes manuel ou électrique, des roues pour déplacer le lit plus facilement, une potence pour se hisser et se redresser ou encore pour sortir du lit. Ces fonctions facilitent les gestes de soins mais aussi la toilette et la prise des repas.

Le lit médical peut être prescrit par le médecin selon le handicap et le degré d'invalidité de la personne. Le choix du lit médicalisé se fait en fonction de ces deux critères principaux.

Au quotidien, un lit médicalisé permet de passer de bonnes nuits, en sécurité, et de bénéficier d'un grand confort, ce qui est primordial lorsque l'on est alité pendant une longue période. Les lits médicalisés d'aujourd'hui permettent de continuer à utiliser son linge de lit, ainsi, pas besoin d'engranger de nouvelles dépenses.

Des lits médicalisés sont aussi disponibles à la location.

Location Lit Medicalise
© istock

Comment louer un lit médicalisé ?

Pour louer un lit médicalisé, il faut donc avoir une prescription d'un médecin car c'est lui qui décidera s'il convient de louer ou d'acheter un lit médicalisé selon que l'état de santé est évolutif ou simplement temporaire ou bien si l'état de santé tend à durer sur le long terme.

Il faut ensuite choisir la taille du lit médicalisé selon la morphologie de la personne qui sera alitée mais aussi selon sa pathologie et l'utilisation qui sera faite du lit. Les dimensions du lit, dans la largeur, peuvent aller de 90 à 160 cm, sur deux mètres de long.

Il est possible de consulter les différentes annonces et sélections de lits médicalisés sur Internet (attention, toutefois, les lits d'occasion ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale). Il faut ensuite choisir parmi la sélection proposée, le lit médical qui correspond à la prescription. Ensuite, la commande est passée. Certains sites proposent un service qui contacte le client pour planifier l'installation et la date de livraison du lit médicalisé.

Il convient de faire une maintenance annuelle du matériel loué pour s'assurer de son état et de son bon fonctionnement, notamment en ce qui concerne les commandes électriques et le moteur.

Lit Medical Loue
© istock

Les accessoires supplémentaires

Le lit médicalisé peut aussi être équipé d'accessoires supplémentaires qui comprennent :

  • un matelas anti-escarre
  • une potence lit médicalisé
  • tous les accessoires de sécurité requis
  • une table à manger au lit
  • un lève-personne
  • et un verticalisateur.

Certains de ces appareillages sont aussi soumis à la location mais la plupart du temps, il faudra les acheter.

Quels sont les tarifs ?

La plupart du temps, les tarifs de la location d'un lit médicalisé sont hebdomadaires. Voici un tableau reprenant des exemples de prix pour le lit et les accessoires en location :

Équipement Prix TTC/semaine Prise en charge sécurité sociale
Lit électrique (avec barrière) 16,01 euros 16,01 euros
Potence 2,29 euros 2,29 euros
Pied à sérum 1,22 euros 1,22 euros
Lève-personne 17,53 euros 17,53 euros
Verticalisateur 17,53 euros 17,53 euros

Le lit médicalisé peut être pris en charge par la sécurité sociale s'il fait l'objet d'une prescription médicale et possède au moins deux fonctions non manuelles (relève-jambes ou buste, réglage de la hauteur, etc.). La prise en charge classique est de 65% mais peut atteindre les 100% si le patient est exonéré du ticket modérateur. Il est possible de demander à la mutuelle du patient de se charger du complément.

Les remboursements s'effectuent sur diverses bases :

  • la facture acquittée
  • la prescription médicale
  • l'attestation de la sécurité sociale à jour.

Ces conditions sont valables aussi bien en cas d'achat de lit médicalisé que de location. Il convient de savoir que le remboursement s'effectue sur la base de la Liste des Produits et des Prestations Remboursables (LPPR ou LPP). Selon les fournisseurs et les tarifs pratiqués, le remboursement reste le même. Cela signifie que le montant à la charge de l'assuré peut différer dans des proportions relativement importantes.

Depuis l'arrêté du 9 janvier 2006, une liste limitée d'appareillages médicaux pris en charge par l'assurance maladie (sur prescription médicale et uniquement s'ils sont homologués) a été mise en place. Elle comprend :

  • tous les appareils nécessaires au soulèvement du malade,
  • les matelas d'aide à la prévention d'escarres, en mousse, de haute résilience de type gaufrier, les coussins d'aide à la prévention des escarres en fibres siliconées ou en mousse monobloc
  • les barrières de lit et cerceaux,
  • les aides à la déambulation (cannes, déambulateur, béquilles, attelles souples, ceintures de soutien, bande et orthèses de contention, fauteuils roulants à propulsion manuelle de classe I à la location pour moins de 3 mois, etc).
  • les aides à la fonction respiratoire,
  • les pansements, secs ou étanches.

Certaines aides techniques peuvent aussi être prises en charge par l'APA (allocation personnalisée d'autonomie).

JDS
160

A lire aussi :

Aucun commentaire à Lit médicalisé : comment fonctionne la location ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires