Les différents soins et traitements contre le cancer

Les traitements contre le cancer dépendent de la forme de la maladie et du tableau clinique du patient. Ces thérapies, qui peuvent être associées, sont destinées à agir localement sur les cellules cancéreuses ou visent une approche plus globale.

Soins Traitements Cancer
© iStock

L'immunothérapie

Le principe de l'immunothérapie, qui se présente, le plus souvent, comme une thérapie générale, est d'activer les défenses immunitaires de l'organisme qui, ainsi stimulées, s'en prendront de façon plus efficace aux cellules cancéreuses.

Plusieurs stratégies sont utilisées. L'immunothérapie non spécifique consiste à administrer au patient des molécules destinées à aiguillonner les défenses immunitaires, sans leur donner les cellules cancéreuses pour cibles spécifiques.

De son côté, la "vaccination thérapeutique", comme on la nomme parfois, consiste en quelque sorte à "apprendre" au système immunitaire à reconnaître les cellules cancéreuses.

Une autre technique consiste à prélever des cellules immunitaires d'un patient et à les modifier pour les rendre plus actives contre les cellules cancéreuses, avant de les injecter dans son organisme.

La chirurgie

Il s'agit du traitement le plus fréquent, auquel les chirurgiens ont recours dans huit cas sur dix. Le principe de la chirurgie est très simple : il s'agit de retirer la tumeur et les cellules cancéreuses qui pourraient se trouver dans son voisinage.

La chirurgie est dite curative si elle permet d'enlever la totalité de la tumeur ou sa plus grande partie.

L'intervention relève de la chirurgie palliative si son but n'est pas de guérir le patient, notamment si la tumeur est trop volumineuse ou si une exérèse totale se révélait trop risquée.

Dans ce cas, il s'agit de soulager le patient et d'améliorer sa qualité de vie.

La chimiothérapie

Autre traitement général du cancer, la chimiothérapie consiste à faire prendre au patient des médicaments spécifiques, qui agissent contre les cellules cancéreuses. Ces produits, souvent associés dans des formules précises, ont pour effet d'annihiler les cellules cancéreuses ou d'empêcher leur croissance.

La chimiothérapie est souvent utilisée avant une intervention chirurgicale, pour réduire une tumeur, ou après l'opération, pour éviter la reprise de la maladie.

Prévue par périodes, suivies de temps de repos, la prise de ces médicaments peut s'accompagner d'effets secondaires pénibles.

La radiothérapie

Comme la chimiothérapie, la radiothérapie doit permettre de diminuer la taille de la tumeur, afin de faciliter l'opération, et d'éradiquer, après l'intervention, les cellules cancéreuses qui n'auraient pu être enlevées. Ce qui devrait empêcher toute récidive du cancer.

Il s'agit d'exposer le patient à des rayons ionisants, qui ont le pouvoir de détruire les cellules cancéreuses. La zone de la tumeur est circonscrite avec soin, de manière à éviter l'élimination de cellules saines par le rayonnement.

Celui-ci peut provenir de l'extérieur et atteindre la tumeur à travers la peau du patient. Il existe également des dispositifs médicaux que le chirurgien peut introduire sur le lieu même de la tumeur.

Médecin Traitement Cancer
© iStock

L'hormonothérapie

Certains cancers, comme ceux du sein ou de la prostate, se développent plus vite en présence d'hormones sexuelles.

Dès lors, les médecins peuvent prescrire des médicaments qui empêchent les hormones de favoriser la croissance des cellules cancéreuses.

L'étude précise du cancer permet de savoir si les cellules cancéreuses réagissent à la présence des hormones. C'est seulement dans ce cas qu'un tel traitement est indiqué.

Les thérapies ciblées

Comme leur nom l'indique, ces thérapies s'adaptent au profil spécifique de chaque cancer. En effet, ces traitements tiennent compte, au cas par cas, des particularités des cellules cancéreuses.

Relevant également de ce type de traitements, une autre méthode consiste à empêcher la formation des vaisseaux sanguins qui alimentent les tumeurs cancéreuses.

Par ailleurs, les recherches menées dans le cadre de ces thérapies ciblées ont permis la mise au point de médicaments qui stabilisent l'évolution de certains cancers.

Les soins de support

Le but premier de ces soins n'est pas de guérir le malade, mais de limiter les effets secondaires de certains traitements anticancéreux et d'améliorer son quotidien.

C'est ainsi que l'ergothérapeute peut mettre en place, si besoin est, un protocole de soins visant, par une rééducation spécifique et des moyens techniques appropriés, à faire recouvrer par le patient une partie de son autonomie.

Ces soins s'inscrivent dans la politique de prévention contre le cancer mise en place par les pouvoirs publics.

Aucun commentaire à Les différents soins et traitements contre le cancer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires