Le sommeil des seniors : quel traitement homéopathique pour bien dormir ?

L’insomnie est l’un des troubles du sommeil les plus communément répandus et les seniors sont particulièrement touchés par ce fléau. Réveils nocturnes, difficulté d’endormissement et sommeil non réparateur peuvent avoir des conséquences fâcheuses sur la santé des seniors. Il existe des remèdes homéopathiques pour favoriser un meilleur sommeil. Focus sur le sommeil des seniors.

Sommeil Senior
© istock

Les différents symptômes de l'insomnie

Une insomnie peut être causée par des phénomènes divers et variés et elle peut également prendre des formes différentes selon les personnes. Finalement, il peut être difficile de se savoir insomniaque tant les profils diffèrent. Les seniors sont très touchés par l'insomnie, parfois sans s'en rendre compte. L'insomnie est un trouble pouvant donc revêtir plusieurs formes, incluant :

  • des réveils nocturnes successifs
  • des réveils nocturnes fréquents avec une difficulté pour se rendormir
  • une difficulté à trouver le sommeil, le soir et un endormissement tardif
  • une impossibilité totale à dormir la nuit
  • une impossibilité totale à dormir, de jour comme de nuit.

Il convient de distinguer l'insomnie passagère de l'insomnie chronique. L'insomnie peut être causée par plusieurs problèmes comme une anxiété à cause d'un examen ou d'un rendez-vous mais aussi à cause d'idées qui s'enchaînent et tournent dans l'esprit de la personne. Parfois, les réveils nocturnes surviennent aux alentours de 3 ou 4h du matin. C'est à ce moment-là que le foie se réveille, ce qui peut expliquer les difficultés qu'éprouve la personne à se rendormir. Il faut veiller alors à drainer son foie pour retrouver un meilleur sommeil.

Qu'est-ce que l'homéopathie ?

L'homéopathie, bien qu'assez controversée, aide à combattre « le mal par le mal ». En effet, elle utilise des substances qui donnent les mêmes signes que la pathologie que l'on souhaite combattre. Cependant, ce ne sont que des micro-doses qui sont utilisées dans l'homéopathie. Cela permet de faire réagir l'organisme.

Il est possible, grâce à l'homéopathie, de traiter le terrain du patient, soit sa prédisposition à développer certaines maladies ou certains troubles. Pourquoi cela ? Pour éviter que les troubles ne viennent à se répéter ou à devenir chroniques. Utiliser une approche de ce genre peut avoir des conséquences majeures sur le senior. En effet, le remède n'est donc pas le même pour tout le monde car il faut tenir compte de nombreux détails.

Sommeil Homéopathie
© istock

Soulager l'insomnie grâce à l'homéopathie

Lorsque l'insomnie est chronique, il est très difficile pour certains de trouver le sommeil. Les nuits sont agitées, tant sur le plan nerveux que cérébral. Les seniors qui pensent trop peuvent donc avoir des difficultés pour réellement déconnecter et s'endormir. Pour d'autres, c'est vraiment le stress, lorsqu'il atteint son paroxysme, qui les empêchent de dormir. Il leur est alors impossible de se détendre vraiment et d'atteindre une phase d'endormissement correcte. Ce sont deux types d'insomnies très courants mais qui peuvent être contrôlés grâce à l'homéopathie. Il peut être conseillé de prendre du :

  • Coffea Cruda 9 CH à hauteur de 5 granules le soir et dans la nuit, si l'insomnie est causée par une surexcitation
  • Stramonium 9 CH à hauteur de 5 granules le soir et dans la nuit, parfait pour les personnes qui ont du mal à dormir seules ou qui ont peur du noir
  • Arsenicum Album 9 CH (5 granules le soir) et Passiflora 1 DH (20 gouttes 3 fois par jour), si l'insomnie est causée par de l'anxiété ou de l’hyper-agitation cérébrale qui empêche de dormir ou provoque de nombreux réveils nocturnes
  • Ignatia Amara 4 DH, prendre 30 gouttes avant le dîner et 60 gouttes avant de se coucher si l'insomnie est une réaction à une grosse contrariété (chez un senior qui réfléchit beaucoup et est assez sensible).

Si l'insomnie est ponctuelle, causée par des excès en tous genres ou par des événements occasionnels mais qui perturbent véritablement le sommeil, il est aussi possible de choisir l'homéopathie pour se donner un petit coup de pouce et passer des nuits plus tranquilles. Les insomnies récentes et temporaires sont même très facilement faciles à traiter grâce à l'homéopathie.

Si le senior a fait un excès, il peut prendre l'un des traitements suivants :

  • Antimonium Crudum 9 CH, à raison de 5 granules le soir et dans la nuit si l'insomnie a pour cause un excès alimentaire,
  • Nux Vomica 9 CH, à raison de 5 granules le soir et dans la nuit si l'insomnie a été causée par un excès d'alcool, de café, de tabac ou même par un pic exceptionnel de stress

Si le senior connaît une période de stress ponctuel ou a vécu un événement particulier, il lui est possible de partir sur :

  • Zincum Metallicum 9 CH, à raison de 5 granules le soir et dans la nuit en cas d'insomnie causée par un état d'épuisement nerveux lié au travail, à un problème personnel ou un drame, mais qui reste exceptionnel,
  • Arnica 9 CH, à raison de 5 granules le soir et dans la nuit si l'insomnie est due à un traumatisme ou à de gros efforts, sportifs notamment,
  • Aconitum napellus 5 CH, à raison de 3 granules au coucher et à répéter dans la nuit si l'insomnie est causée par une grande peur ou une frayeur.

Quand consulter ?

Si l'insomnie est chronique et n'est pas traitée, elle peut vite conduire à un état d'épuisement global physique et moral. Si l'homéopathie ne suffit pas et que la dépression s'installe chez le senior, mieux vaut consulter un médecin.

L'hygiène de vie a aussi un rôle primordial dans la qualité du sommeil des seniors. Parfois, une balade digestive après le repas du soir, de la lecture, de la musique relaxante ou même une boisson chaude peuvent aider à trouver le sommeil.

Aucun commentaire à Le sommeil des seniors : quel traitement homéopathique pour bien dormir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires