Comment faire face aux troubles de l’érection ?

Coup de fatigue, stress, problèmes de santé ou perte de poids : autant de facteurs qui font qu’un senior peut avoir des troubles de l’érection. Cela peut être compliqué à gérer mais pour autant, ce n’est pas une fatalité ! Quelles sont les causes des troubles érectiles chez les seniors ? Quels traitements envisager ?

Trouble Erection Senior
© istock

L'apparition des troubles érectiles avec l'âge

Qu'entend-on par « trouble de l'érection » ? Il s'agit, en fait d'un dysfonctionnement érectile qui se traduit par la difficulté à avoir ou à garder une érection suffisamment importante pour avoir des rapports sexuels satisfaisants. Il est question de troubles de la sexualité si ces problèmes durent depuis au moins 3 mois. En effet, les troubles de l'érection passagers sont tout à fait normaux et ne doivent pas causer d'inquiétude particulière.

Il existe de nombreuses causes aux troubles de l'érection, aussi bien physiologiques que psychologiques. Cela peut également être dû à des effets secondaires liés à un traitement médicamenteux. En général, avant 40 ans, ce sont surtout des causes d'ordre psychologiques qui entraînent des troubles érectiles. Il est possible de citer l'anxiété, le stress aussi ou bien des conflits dans ses relations amoureuses. Les causes plus physiologiques sont plutôt l'apanage des hommes plus âgés. Souvent, les troubles de l'érection sont causés par le diabète ou des maladies cardiovasculaires, notamment l'athérosclérose, ainsi qu'aux traitements associés.

D'après l'Association Française d'Urologie, 1 homme sur 3 de plus de 40 ans a des troubles de l'érection. En effet, l'âge est un facteur de risque indépendant des diverses dysfonctions érectiles, à l'instar du tabac, de l'alcool, de l'obésité ou de la sédentarité. En somme, tous les facteurs de risques cardiovasculaires peuvent favoriser les troubles de l'érection. De même, des traitements contre l'hypertension artérielle, certains diurétiques aussi, des antidépresseurs ou anxiolytiques peuvent aussi faire baisser la fonction érectile.

Toujours possible d'avoir une vie sexuelle à 70 ans !

S'il est vrai qu'avec l'âge, les maladies qui peuvent se déclarer, l'état global du senior et les conflits conjugaux éventuels, des troubles de l'érection peuvent apparaître, cela ne signifie pas pour autant que la vie sexuelle du senior est terminée ! Les dysfonctionnements érectiles sont loin d'être une fatalité et il est tout de même possible d'avoir une sexualité épanouie, même à 70 ans !

L'Association Française d'Urologie affirme qu'entre 40 et 70 ans, le risque de troubles de l'érection est multiplié par 2 voire 4 ! Pourtant, ce sont plus de 70% des couples qui déclarent avoir une sexualité toujours active à 70 ans. Si des troubles de l'érection surviennent et que c'est un phénomène récurrent, qu'ils occasionnent du stress, un manque de confiance en soi, de l'inquiétude ou qu'ils ont un réel impact sur la vie sexuelle, alors mieux vaut en parler avec son médecin traitant. En effet, celui-ci pourra proposer un traitement adapté (et efficace) mais il pourra également faire réaliser des tests pour s'assurer que ces troubles ne sont pas, en réalité, des symptômes discrets d'une pathologie sous-jacente plus grave comme une maladie cardiovasculaire, un diabète voire une dépression ou une hypertrophie de la prostate.

Certains changements, d'ordre physiologiques notamment, peuvent influer sur la vie sexuelle des seniors. Chez l'homme, l'érection devient moins rigide et met plus de temps à arriver. De plus, la sensibilité génitale peut être moins importante. Il est plus long de récupérer après une éjaculation. Les femmes, avec la ménopause, connaissent des changements hormonaux. Cela peut impliquer une plus grande sécheresse vaginale, rendant les rapports moins confortables.

Toutefois, tous ces facteurs n'empêcheront pas un couple de sexagénaires ou de septuagénaires d'avoir une vie sexuelle tout à fait épanouie ! Les études démontrent que les seniors retrouvent même une certaine liberté à ce niveau-là. Souvent, à la retraite, les contraintes disparaissent : les enfants ont quitté la maison, les gens ne travaillent plus, ils ont donc du temps pour eux. C'est souvent à cette période que les personnes cherchent un véritable épanouissement personnel. Cela passe par la volonté d'avoir une vie sexuelle moins marginale. Si le sexe chez les seniors reste assez tabou dans notre société actuelle, de nombreuses révolutions (aussi bien dans les mentalités qu'au niveau médical) permettent aux seniors de mener leur vie comme ils le souhaitent.

Problème érection Senior
© istock

Les différents traitements

Avant d'envisager un quelconque traitement, il convient de vérifier au préalable qu'aucune pathologie n'est à l'origine de ces troubles érectiles. Un bilan de santé complet peut être recommandé au senior par son médecin traitant ou son urologue. Un soin particulier est apporté aux artères du pénis, car si elles sont de petite taille, elles se bouchent néanmoins très rapidement et souvent, en premier, en cas d'hypertension, de diabète ou d'hypercholestérolémie. Il faudra donc d'abord stabiliser les taux de cholestérol, la tension artérielle ou le diabète.

Cependant, si les troubles érectiles ne sont pas liés à une maladie, il existe quelques traitements chimiques qui peuvent aider le senior. Souvent, il peut se voir prescrire un inhibiteur de la phosphodiestérase (Sildénafil, Tadalafil ou Vardénafil) comme le Viagra ou encore le Cialis ou le Levitra. Toutes ces molécules sont de la même famille et elles agissent sur les muscles lisses (qui se relâchent) et sur l'afflux sanguin dans les tissus du pénis. Grâce à ces molécules (et à une stimulation sexuelle accrue), il est possible au senior d'avoir une érection. En revanche, le temps d'action peut être relativement long. Pour les molécules plus récentes, l'effet peut se faire ressentir une demi-heure après la prise et parfois se prolonger plusieurs heures (avec un maximum de 24 heures). Attention, il ne faut pas prendre ces traitements si vous prenez des vasodilatateurs nitrés !

Ce ne sont pas des produits efficaces à 100% même s'ils ont fait leur preuve. Ils présentent quelques effets secondaires (comme des maux de tête ou des brûlures d'estomac) mais sont sans danger, même pour des personnes avec des antécédents cardiaques.

Il existe des traitements contre les troubles de l'érection adaptés à chaque cas, en plusieurs dosages (100 milligrammes, 50, 20 ou 10). Il est possible de les prendre de deux à trois fois par semaine.

Parfois, il suffit d'un simple petit coup de pouce pour relancer la vie sexuelle et rebooster la confiance en soi du senior touché.

Aucun commentaire à Comment faire face aux troubles de l’érection ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires