Organiser le maintien à domicile d’une personne âgée : nos conseils

Avec le temps qui passe, les personnes âgées peuvent perdre un peu de leur autonomie et éprouver des difficultés à effectuer certaines tâches du quotidien. Néanmoins, certaines personnes refusent d’entrer en résidence et préfèrent rester à leur domicile. Aujourd’hui, un maintien à domicile est possible. Il suffit de savoir s’organiser. Voici tous nos conseils pour organiser sereinement le maintien à domicile d’une personne âgée.

Assistance Domicile Senior
© istock

Réaménager le domicile

Réaménager son logement de manière à continuer d'y vivre est absolument nécessaire pour un maintien à domicile organisé et serein. En effet, plus le temps passe et plus le logement peut devenir inadapté à la personne.

Cela peut passer par quelque chose d'assez simple comme la pose d'une main courante dans un couloir ou dans un escalier mais c'est absolument conseillé pour sécuriser une personne âgée et l'aider à maintenir son équilibre. Cela permet d'éviter les chutes, qui peuvent devenir fatales avec l'âge... Un monte-escalier peut aussi être nécessaire pour faciliter le quotidien d'une personne en perte d'autonomie et vivant dans un logement avec des étages mais qui souhaite tout de même rester vivre à son domicile.

En règle générale, c'est dans la salle de bains que les travaux d'aménagement spécifiques sont les plus importants. En remplaçant une baignoire par une douche de plain-pied ou en installant des rampes et des tabourets dans la douche, il est possible de faciliter la vie de la personne et de sécuriser la pièce.

Aménager le domicile d'une personne âgée en perte d'autonomie passe également pas un investissement dans du matériel adapté permettant de favoriser le maintien à domicile de la personne. Certains équipements lui permettent de se déplacer facilement dans son environnement comme les déambulateurs, fauteuils roulants ou les cannes, par exemple. D'autres objets, issus des nouvelles technologies, comme la domotique, permettent de gérer son habitation de manière automatisée. Cela passe par l'ouverture automatique des volets, l'allumage des lumières ou l'installation de détecteurs de mouvements et d'alarmes permettant de renforcer la sécurité des seniors et de prévenir les proches ou les pompiers en cas de soucis de santé. Tout cela aide au maintien à domicile des personnes âgées souffrant d'une perte d'autonomie.

Engager des aides à domicile

Bien organiser le maintien à domicile d'une personne âgée en perte d'autonomie passe aussi par le recrutement d'aides à domicile. Que ce soit pour faire les courses, aider la personne à faire sa toilette ou à s'habiller ou bien pour lui préparer ses repas, faire appel à un service d'aides à domicile permet de réellement faciliter le maintien à domicile de la personne tout en soulageant les proches du senior.

L'aide à domicile passe aussi par l'intervention d'infirmiers à domicile soit grâce à des infirmiers libéraux soit grâce aux SSIAD (Services de soins infirmiers à domicile).

Il existe aussi des services de téléassistance permettant à une personne âgée vivant seule dans son logement de joindre, 24h/24, une plateforme téléphonique en cas de chute ou de malaise. Ces services sécurisent réellement les personnes âgées et favorisent leur maintien à domicile.

Les services d'aides à la personne sont nombreux et permettent au senior en perte d'autonomie de continuer de vivre à son domicile comme il l'entend.

Personne Agee Charte Droits Libertes
© istock

Plusieurs aides financières

Il existe également plusieurs aides financières permettant de rendre le maintien à domicile de la personne moins onéreux, donc moins lourd pour les proches comme pour le senior.

Des aides pour l'aménagement du domicile

L'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) prévoir une aide financière pour permettre de réaliser des travaux d'aménagement dans un logement, ce qui permet de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. Ces aides peuvent être versées aussi bien aux personnes qui sont propriétaires de leur logement qu'à ceux qui sont en location. Ces aides se basent sur les ressources de la personne et permettent de couvrir entre 35 et 50% du montant total des travaux nécessaires, hors taxes.

Investir dans le bon matériel

Grâce à l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie), les personnes âgées qui en bénéficient peuvent utiliser leur allocation pour investir dans du matériel qui va faciliter leur maintien à domicile. Pour toucher l'APA, il faut répondre à certains conditions d'âge et de ressources notamment.

Les caisses de retraite ou les complémentaires santé proposent également certains financements permettant également de financer du matériel à destination des personnes âgées en perte d'autonomie mais qui ne souhaitent pas entrer en résidence médicalisée ou en EHPAD.

Payer les aides à domicile

L'Allocation personnalisée d'autonomie permet aussi, sous certaines conditions, de financer un service d'aide à domicile. C'est aussi le cas des aides financières proposées par les caisses de retraite et les complémentaires santé. Il est également proposé aux personnes âgées vivant toujours à leur domicile de bénéficier d'aides fiscales sous forme d'un crédit d'impôt.

Il convient de se renseigner auprès de sa caisse de retraite ou du CCAS de sa commune pour en savoir davantage sur les différentes aides financières disponibles pour les seniors.

Lorsque l'entrée en résidence est inévitable

Il est vrai qu'une entrée en résidence peut modifier, parfois de façon radicale, le quotidien des personnes âgées et de leur proche. Toutefois, certaines fois, la perte d'autonomie est trop importante pour permettre à la personne de rester à son domicile. Si l'entrée en résidence est inévitable, mieux vaut la préparer en douceur. De nombreuses études ont démontré qu'une entrée trop tardive, et dans la précipitation peut avoir des effets nocifs sur la personne et entraîner une perte d'autonomie d'autant plus importante.

Agir sereinement est particulièrement judicieux pour les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs et qu'un trop grand changement pourrait braquer. Il n'est pas simple de prendre la décision de faire entrer l'un de ses proches en maison de retraite et dans ce cas, l'avis d'un médecin référent est absolument primordial.

En somme, avec un peu d'organisation et le matériel approprié, il est possible de maintenir une personne âgée à domicile durant de nombreuses années. Organiser le maintien à domicile d'une personne âgée en perte d'autonomie ou légèrement dépendante ne peut pas s'improviser.

Aucun commentaire à Organiser le maintien à domicile d’une personne âgée : nos conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires